Planète

Développement durable

Dossier - Le viaduc de Millau en photos
DossierClassé sous :géographie , viaduc de millau , viaduc

-

Le viaduc de Millau constitue le dernier maillon de La Méridienne. Plus long et beaucoup plus haut que le pont de Normandie, le viaduc franchit les Gorges du Tarn (à l'ouest de Millau) sur 2 460 mètres, avec des pylônes culminant à 343 mètres.

  
DossiersLe viaduc de Millau en photos
 
  • Aménager le présent pour construire l'avenir

Le Viaduc de Millau s'inscrit pleinement dans la politique d'Eiffage « aménager le présent pour construire l'avenir ». Concessionnaire pour une durée de 75 ans, le groupe Eiffage a donc créé "La Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau".

Viaduc de Millau Alliance © Michel Rabiller

Celle-ci est implantée au cœur de la ville de Millau pour mieux répondre aux attentes spécifiques de la ville et de la région.

  • Un chantier respectueux de la nature

Afin de préserver au mieux les paysages exceptionnels, le groupe Eiffage s'est appuyé sur des solutions techniques respectueuses de l'environnement.

Viaduc de Millau. La cosntruction des piles est en cours. © Hubert Pichon

 La première réside dans la nature même de l'ouvrage qui privilégie une solution acier pour un tablier plus léger. De plus, elle favorise une inscription harmonieuse du Viaduc en limitant à 7 le nombre d'emprises au sol et garantissant une structure à la fois fine et résistante. Enfin, elle permet une économie de plus de 5 000 rotations de camions sur le site, et ce, en privilégiant le travail en usine, notamment pour Eiffel à Lauterbourg et Fos sur Mer.

La seconde se retrouve dans la volonté d'Eiffage d'initier une gestion verte des chantiers, évitant ainsi qu'un préjudice soit porté au site naturel.

Dans cette optique, les implantations des voies et des aires de production ont été étudiées avec le souci de limiter les atteintes à l'environnement.

Cette volonté va de pair avec la certification ISO 9001 des différents intervenants sur le chantier qui devront se conformer au schéma directeur imposé par la SETEC qui agit en tant qu'auditeur / contrôleur durant la durée des travaux.