Planète

À voir : le château de la Madeleine, la haute vallée de Chevreuse

Dossier - Tourisme dans les Yvelines
DossierClassé sous :géographie , préhistoire , Yvelines

-

Célèbre grâce au château de Versailles, le département des Yvelines est aussi le poumon vert de l’Île-de-France. Outre la mémoire de l’histoire de France, les Yvelines abritent un important patrimoine fluvial et constituent le département le plus industrialisé de la région.

  
DossiersTourisme dans les Yvelines
 

Le département des Yvelines est une plaine découpée de profondes vallées. On peut découvrir ce paysage particulier depuis les différents châteaux des environs, comme celui de la Madeleine, ou encore à pied. Le décor du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse s'y prête particulièrement.

Le château de la Madeleine, à Chevreuse

Du nom de sa chapelle, Sainte-Marie-Madeleine, le château de la Madeleine est établi sur le bord d'un plateau surplombant le bourg de Chevreuse et contrôlant la vallée de l'Yvette. Cette place forte, située au centre du domaine royal lors de sa construction, permettait de surveiller les comtés de Montfort et de Blois-Chartres.

Vue aérienne du château de la Madeleine lors de la Fête du patrimoine en 2012. Il est aujourd’hui la propriété du conseil général des Yvelines. © ToucanWings, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Sa construction a commencé entre 1030 et 1090. Elle a été commandée par Gui Ier, seigneur de Chevreuse. Il s'agissait de défendre la ville de Chevreuse, victime de pillages. Le château-fort recevra de nombreuses améliorations et extensions, les dernières modifications datant du XXe siècle. Au cœur du château a été édifiée la maison du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, dont l'architecture moderne s'insère dans la cour intérieure tout en utilisant des salles anciennes, grâce à l'utilisation de la meulière.

Le parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

Situé aux portes de l'agglomération parisienne, dans l'Essonne et les Yvelines, le parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse a su préserver son caractère rural : beauté des paysages, villages de charme, patrimoines historiques, richesse des milieux naturels.

Les sables de Fontainebleau représentent le dépôt visible le plus important, atteignant parfois plus de 70 mètres d'épaisseur. Ils reposent sur des couches imperméables. Sur le sommet de ce dépôt, des bancs de grès se sont formés.

Vue de la vallée de Chevreuse au niveau de Gif-sur-Yvette. En bas, on distingue les rails de la ligne B du RER. © Christophe Jacquet, Wikimedia Commons, cc by sa 2.5

La région a connu plusieurs périodes d'immersion qui ont conduit à ces dépôts. Les calcaires de la fin de l'ère tertiaire (dernier recul de la mer), et les dépôts argileux ont donné une formation très caractéristique, les argiles à meulières et les meulières. Au cours de l'ère quaternaire, ce relief sera entaillé par d'importants phénomènes d'érosion pour ressembler au relief actuel : une succession de plateaux profondément entaillé par des vallées étroites.

La végétation s'est développée sur ces formations selon ses préférences écologiques, et sous l'influence de l'Homme :

  • l'eau et les vallées, avec 160 hectares d'eaux closes (étangs et mares) et 90 kilomètres de rivières ;
  • les forêts, qui constituent 40 % du territoire du parc ;
  • les plateaux agricoles, larges horizons animés de silhouettes bâties.

Informations

Maison du parc - chemin Jean Racine
78460 Chevreuse
Tél. : 01 30 52 09 09

Office du tourisme de Chevreuse
1 Place de Luynes 
78460 Chevreuse 
Tél. : 01 30 52 02 27