Planète

La réserve naturelle du Pinail (ou "Petite Forêt")

Dossier - Tourisme dans la Vienne
DossierClassé sous :géographie , vienne , tourisme dans la Vienne

-

Le département de la Vienne a été créé à partir d'une portion de la province du Poitou et d'une partie de l'Anjou avec le rattachement du sud du Saumurois. Rendez-vous à Poitiers, bien sûr, mais aussi dans la seule réserve naturelle du département : le Pinail, en passant par l'Acadie.

  
DossiersTourisme dans la Vienne
 

La réserve naturelle du Pinail, ou « Petite Forêt », a été fondée en 1980 dans le but de sauvegarder la biodiversité des lieux. D'une superficie d'environ 135 hectares, la réserve est le seul parc national de la Vienne.

Circus pygargus. © Cks3976CC, Wikimedia commons, by-sa 3.0
La fauvette pitchou est un petit oiseau passereau présent dans la réserve naturelle de Pinail. © Carles Pastor, Wikipédia, licence Creative Commons paternité – partage à l’identique 3.0 (non transposée)

Faune et flore de la réserve naturelle du Pinail

Cette lande située en pays châtelleraudais est la seule réserve naturelle de la Vienne. Ses 3.000 mares (anciennes fosses d'extraction de la pierre meulière) et ses sentiers recèlent une flore et une faune exceptionnelle comme :

  • la gentiane pneumonanthe ;
  • le spiranthe d'été ; 
  • le rossolis à feuilles rondes ;
  • la pilulaire à globules ;
  • la gratiole officinale, pour les plantes ;
  • le busard cendré ;
  • la fauvette pitchou, pour la faune.

La réserve abrite également 48 espèces de libellules dont les très rares leucorrhines.

Des agrions porte-coupe (Enallagma cyathigerum) en plein accouplement. © Flickr, licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Un site d’histoire

La lande à mares de la réserve en fait un site tout à faire remarquable au nord du massif forestier de Moulière. Ce paysage a été grandement façonné par la main de l'Homme.

Les mares résultent de l'extraction de la pierre meulière, dont la première mention se trouve dans un diplôme de Pépin le Bref, en l'an 826, dans lequel il est question de « moulange » extraite en forêt de Moulière. Le Pinail a constitué une des principales carrières de France jusqu'à la fin du XIXe siècle, fournissant nombre de moulins, jusqu'à ceux à cylindres vers 1870-1880.

Informations pratiques :
Réserve naturelle du Pinail
86210 Vouneuil-sur-Vienne
Accès libre toute l'année
www.reserve-pinail.org

Vue d'une gentiane pneumonanthe. © Ecololo, Flickr, licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Lande, meules, brandes et mares de Pinail

Les meules acheminées aux ports de Ribes et de Chitré étaient embarquées sur des gabarres ou des toues, pour être vendues dans les bords de Loire, sur la côte atlantique.

La lande résulte de la surexploitation d'une forêt : bois d'œuvre, bois de chauffage, pâturage. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, ces « terres de brandes » couvraient les deux tiers du département. La modernisation agricole a eu raison d'elles.

Le Pinail a été utilisé pour le pacage du bétail. Les éleveurs y mettaient le feu au printemps pour régénérer la lande. La brande (espèce de bruyère qui se développe dans les pinèdes) était utilisée comme combustible, litière ou en tant que matériau dans la construction d'abris agricoles. Les mares ont servi de réserves de poissons. Enfin, le Pinail était utilisé comme lieu de chasse. Mais ces droits d'usage ont été controversés. En effet, les 3 communes du Pinail : Vouneuil, Bonneuil-Matours et Saint-Cyr revendiquèrent la propriété de la « Petite Forêt ».

Bataille juridique autour de la propriété de la « Petite Forêt »

En 1959, le tribunal de Poitiers donne raison aux communes et les déclare propriétaires de la « Petite Forêt ». Cette décision est annulée le 30 juin 1961 ; la cour de Poitiers annonce en effet l'État seul propriétaire légitime du Pinail. Ce jugement est définitif le 11 juillet 1972 après le recours rejeté des 3 communes. Le projet de création de la réserve naturelle émergea peu après.

Associations de protection de la nature

SEPNEV, ancienne appellation de Vienne Nature, et le Groupe ornithologique de la Vienne élaborèrent le dossier sur les 135 ha des 800 du Pinail se trouvant sur la commune de Vouneuil-sur-Vienne. Ainsi, la réserve naturelle du Pinail vit le jour le 30 janvier 1980.

Pour plus de renseignements :
Gerepi - Association de gestion de la réserve naturelle du Pinail 
Moulin de Chitré 
86210 Vouneuil-sur-Vienne 
Tél. : 05 49 02 33 47