Planète

Du baptistère Saint-Jean au dolmen de la « Pierre levée »

Dossier - Tourisme dans la Vienne
DossierClassé sous :géographie , vienne , tourisme dans la Vienne

-

Le département de la Vienne a été créé à partir d'une portion de la province du Poitou et d'une partie de l'Anjou avec le rattachement du sud du Saumurois. Rendez-vous à Poitiers, bien sûr, mais aussi dans la seule réserve naturelle du département : le Pinail, en passant par l'Acadie.

  
DossiersTourisme dans la Vienne
 

Entre le baptistère Saint-Jean, la tour de Vouneuil et le dolmen de la « Pierre levée », près de 4 millénaires nous séparent. Au plus grand plaisir du promeneur curieux avide de connaissances historiques, géographiques et religieuses.

Dolmen de Poitiers. © Rigolithe, Wikimedia commons, DP
Le baptistère Saint-Jean est l'un des plus vieux édifices chrétiens d'Europe. Il détient, en son sein, une extraordinaire collection de sarcophages mérovingiens. © Art History Images (Holly Hayes), Flickr, CC BY-NC 2.0

Dolmen de la « Pierre levée »

Le dolmen de la « Pierre levée », de -3000 ans avant J.-C., est dans l'ancien faubourg Saint-Saturnin, à Poitiers. La dalle de couverture était supportée par neuf piliers. Le monument mesure 6 m sur 3 m. Rabelais en attribue la construction à Pantagruel.

« ...de faict, dit-il, Pantagruel vint à Poitiers pour estudier et y profiter beaucoup ; en quel lieu voyant que les escholiers étaient aucunes fois de loisir et ne sçavaient à quoi y passer temps, en eu compassion. En un jour print d'un grand rochier qu'on nomme passe-Lourdain, une grosse roche, ayant environ douze toise en quarré et d'épaisseur quatorze pans et la mit sur quatre pilliers au milieu d'un champ bien à son aise, affin que les dicts escholiers, quand ils ne sçauraient autre chose à faire, passassent temps à monter sur le dicte pierre et là bancqueter à force flaccons, jambons et pastez et escripre leurs noms dessus avec un costeau, et de présent l'appelle-on la Pierre-Levée... »

Déséquilibrée vers 1750, elle se rompit et ne repose plus, depuis lors, que sur deux pieds.

La tour de Vouneuil

Au bord de la vallée de la Boivre, la tour de Vouneuil est un spécimen de l'architecture militaire du Moyen Âge édifié peu après 1375, lorsque le duc Jean de Berry reconstruisit une partie des murailles édifiées par Henri II et Aliénor d'Aquitaine. Elle ne subit aucune modification importante jusqu'à nos jours.

Les pierres curvilignes qui entrent dans la construction des tours ne manquent pas d'intérêt. Presque chaque pierre porte gravée un signe : croix, lettres, divers alphabets, crosses, fleurs, lys, figures géométriques, des figurations énigmatiques dont certaines sont empruntées aux symboles alchimiques ou astrologiques.

Les églises de Chauvigny

Sur la commune de Chauvigny, on peut visiter deux églises remarquables. L'une d'entre elles, la collégiale Saint-Pierre, remonte au XIIe siècle et se situe en plein centre historique de la ville. La collégiale présente des sculptures caractéristiques de l'école poitevine, et un intérieur peint.

L’église de Saint-Pierre-les-Églises contient un ensemble de fresques préromanes et antérieures à l’an mil. Elles font partie des plus anciennes fresques d’Europe occidentale. © Accrochoc, Wikipédia, GNU 1.2

Hors les murs, sur l'ancienne commune de Saint-Pierre-les-Églises aujourd'hui rattachée à Chauvigny, se trouve une église renommée en Europe pour son ensemble de fresques antérieures à l'an mil découvert au XIXe siècle.

Le baptistère Saint-Jean

Sur un sol truffé de vestiges romains détruits par les invasions vers 276, et sans rapport, fut établi, au IVe, le baptistère Saint-Jean formé de deux salles carrées.

De cette époque subsiste encore :

  • la piscine octogonale pour les baptêmes ;
  • les trois murailles de la salle baptismale, possédant un ensemble de peintures murales des XIe, XIIe et XIIIe siècles.
Intérieur du baptistère Saint-Jean à Poitiers. © Bigfootjp, Wikipédia, licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 Unported, 2.5 Générique, 2.0 Générique et 1.0 Générique.