Planète

La voiture Pullman à la Cité du train

Dossier - Tourisme dans le département du Haut-Rhin
DossierClassé sous :géographie , Haut-Rhin , département du Haut-Rhin

-

Dans le département du Haut-Rhin, Colmar et les deux principaux musées de Mulhouse (la Cité du train et le musée de l'Automobile) font la fierté de l'Alsace. Sans oublier la saveur des plats de la région, tels que le kouglof et la choucroute.

  
DossiersTourisme dans le département du Haut-Rhin
 

Aux États-Unis, la Pullman Company, fondée par George Pullman, construit et développe (de 1867 au 31 décembre 1968) les voitures-lits présentes sur la majeure partie du réseau ferroviaire américain. Sur le Vieux Continent, le terme fait, quant à lui, référence aux voitures-restaurants exploitées par la Pullman Company ou aux voitures-salons gérées par la Compagnie des wagons-lits.

La voiture Pullman. © Our Phellap, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0
Intérieur d'un salon 1re classe d'une voiture Pullman. © Ignis, CC by sa 3.0

Le Pullman Orient-Express est l'un des rares trains qui circulent aujourd'hui comme il y a plus de 100 ans. Conciliant voyage, luxe et art de vivre, il a su garder son authenticité avec des voitures classées « Monument historique ». La gastronomie a retrouvé ses lettres de noblesse : recettes de Lenôtre, brigade en uniforme et service au « torpilleur ». Imaginez René Prou (décorateur), Paul Nelson (architecte), René Lalique (maître verrier et bijoutier) et tant d'autres artistes de renom chargés, dans les années 1920 et 1930, de décorer chacune des voitures pour qu'elles soient uniques !

Vous y voyagerez peut-être sur le siège de Greta Garbo ou de Théodore Roosevelt !

Intérieur du restaurant du Pullman Orient-Express. © Train Chartering and Private Rails cars, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Confort et équipement de la voiture Pullman

Un confort équivalent dans les voitures-salons à celui des voitures-lits... La CIWL (Compagnie internationale des wagons-lits) créa, en 1926, des trains complets « Pullman ». Ces trains étaient constitués de couplages de deux voitures dont l'une était munie d'une cuisine desservant les deux.

Confort à l'intérieur d'une cabine de luxe du Pullman. © Train Chartering and Private Rails cars, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Pour la création, en 1926, de la liaison Pullamn Paris-Londres, la CIWL commanda en Grande-Bretagne : 15 voitures Pullman avec cuisine, construites par The Birmingham Railway Carnage and Wagon Company, à Smethwick (Birmingham) et 15 voitures Pullman-salons.

Emblème de la Compagnie des wagons-lits. © Xpiowa, CC by sa 3.0

La voiture Pullman-salon 4018, présentée au musée de la Cité du train, est l'une de ces 30 voitures. Elle était équipée du chauffage anglais « Laycock » alimenté par la vapeur du train. L'éclairage est assuré par une dynamo « Stone ». L'aménagement est luxueux : acajou verni au tampon avec marqueteries en essences rares fabriquées en Grande-Bretagne par des décorateurs célèbres (Maple, etc.), fauteuils type « club », lampes de table en bronze avec un abat-jour rose et épaisses moquettes.