Au printemps et en automneautomne, des milliers d'oiseaux font une halte sur la réserve. De nombreuses hirondelles et des Martinets noirs (Apus apus) chassent les insectesinsectes au-dessus de l'eau, tandis que des centaines de canards de surface et des Oies cendréesOies cendrées s'arrêtent pour reprendre des forces. Le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) est visible chaque année au passage.

Le Chevalier arlequin (Tringa erythropus) fait partie des nombreux limicoles de passage dans les marais d'Yves. © Photo : Joël Bruezière

Le Chevalier arlequin (Tringa erythropus) fait partie des nombreux limicoles de passage dans les marais d'Yves. © Photo : Joël Bruezière

Sur les dunes, des centaines de passereaux, comme le Pipit rousseline (Anthus campestris), l'Alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla) sont visibles. L'Oedicnème criard (Burhinus oedicnemus) ou la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio) sont aussi des visiteurs annuels.

Sur le plan d'eau, en avril-mai ou en août-septembre, la Guifette moustac (Chlidonias hybridus), la Guifette noire (Chlidonias niger), les Sternes caugekSternes caugek (Sterna sandvicensis), hansel (Gelochelidon nilotica), naine (Sterna albifrons) et pierregarin (Sterna hirundoSterna hirundo) pêchent, et la Sterne caspienne (Sterna caspia) y est rare en septembre.

Le Bécasseau tacheté (Calidris melanotos) a déjà été observé en octobre 1984 dans le marais d'Yves. © Photo : Joël Bruezière

Le Bécasseau tacheté (Calidris melanotos) a déjà été observé en octobre 1984 dans le marais d'Yves. © Photo : Joël Bruezière

De nombreux limicoleslimicoles : Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), tous les chevaliers européens et des bécasseaux peuvent être observés dans des conditions idéales à la fin du printemps et en août-octobre. Parmi eux, des raretés comme le Bécasseau tacheté (Calidris melanotos), le Chevalier stagnatile (Tringa stagantilis) ou le Pluvier guignard (Charadrius morinellus) ont déjà été vues. La Cigogne noireCigogne noire (Ciconia nigra), le Crabier chevelu (Ardeola ralloides) ou le Hibou des marais (Asio flammeus) sont des visiteurs classiques, mais l'observateur peut tomber sur des surprises, comme l'Aigle botté (Hieraaetus pennatus), la Bécassine double (Gallinago media) ou la Grue cendréeGrue cendrée (Grus grus)

A la fin de l'été, les anciennes sablièressablières au nord de la réserve peuvent accueillir une Marouette ponctuée (Porzana porzana).

Vous pouvez transmettre vos observations à la Réserve Naturelle du Marais d'Yves - Ferme de la belle Espérance - 17340 Yves - Tél. : +33.(0)05 46 56 41 76 - FaxFax : +33.(0)05 46 56 41 76 - E-mail : [email protected]