Planète

Les tannes herbeux : un mince couvert d'herbes ou de petits ligneux

Dossier - Les marais à mangrove et les tannes
DossierClassé sous :géographie , botanique , Environnement

-

Ce dossier décrit et explique les « tannes », ces espaces dénudés ou couverts de végétation rase de la partie interne des marais maritimes tropicaux. Ils se développent aux dépens de la mangrove et ont été affectés à de nombreux usages.

  
DossiersLes marais à mangrove et les tannes
 

Les « tannes herbeux » ou « tannes herbacés » apparaissent là où la surface du sol est la moins salée, c'est à dire le plus souvent de part et d'autre du tanne vif. Les tannes herbeux doivent être distingués des prairies marécageuses que l'on trouve aussi dans les marais maritimes tropicaux en limite supérieure de la zone de balancement des marées. Elles s'en distinguent par :

1- leur caractère assez net de pelouse, alors que les prairies marécageuses sont généralement constituées par des plantes atteignant au moins une cinquantaine de centimètres de haut (Typha, Acrostichum, Phragmites, Juncus, Cyperus);
2 - une adaptation à de forts taux de salinité ;
3 - une capacité à rester longtemps exondées entre les périodes de marées de vive eau en ce qui concerne les plantes du tanne herbeux interne.

Tanne couvert de salicornes du genre Sarcocornia en Nouvelle-Calédonie © JM Lebigre Reproduction et utilisation interdites

On peut parfois distinguer des tannes herbeux inondés (externes) et des tannes herbeux exondés (internes). Les premiers s'étalent en lisière de la mangrove, assez fréquemment au niveau de la frange de palétuviers morts. Les plantes qui les forment sont en effet quelquefois également présentes dans le sous-bois de la mangrove. La physionomie du tanne herbeux interne est beaucoup plus variée.

Tanne herbeux à Suaeda et à Sporobolus en limite de mangrove mourante (Nouvelle-Calédonie) © JM Lebigre Reproduction et utilisation interdites

Quelques exemples de plantes caractéristiques des tannes herbeux Cliquez sur les photos pour agrandir.


Aizoaceae -- Sesuvium portulacastrum

Pantropicale
Amaranthaceae -- Philoxerus vermicularis

Littoral atlantique de l'Afrique
Chenopodiaceae -- Arthrocnemum indicum

Madagascar, Asie
Chenopodiaceae -- Arthrocnemum leiostachyum
Australie
Chenopodiaceae -- Atriplex spp.

Littoraux tropicaux
Chenopodiaceae -- Salicornia spp.

Madagascar,Inde
Chenopodiaceae -- Salsola littoralis
Madagascar
Chenopodiaceae -- Sarcocornia quinquenervia

Nouvelle-Calédonie
Chenopodiaceae -- Suaeda spp.
Australie, Inde, Sénégal
Cyperaceae -- Cyperus laevigatus

Madagascar
Cyperaceae -- Eleocharis mutata
Sénégal
Cyperaceae -- Fimbristylis sp.
Afrique, Asie
Convolvulacae -- Cressa cretica

Madagascar, Inde
Poacea-- Cynodon dactylon

Madagascar
Poacea-- Sporobolus virginicus

Littoraux tropicaux
Poacea -- Sporobolus robustus
Gabon
Poacea -- Aeluropus lagopoides
Inde
Poacea -- Sclerodactylon macrostachyum
Magadascar
Cette diversité floristique est la conséquence d'adaptations à divers degrés de salinité et d'humidité. Un caractère particulier de la végétation des tannes herbeux attire l'attention : c'est une forte instabilité.
Tanne à voile algaire à Boulouparis (Nouvelle-Calédonie). La croûte est constituée soit de Cyanophycées, soit encore de sel cristallisé et d'argile. Elle se craquelle et se desquame en période sèche © JM Lebigre Reproduction et utilisation interdites

D'une saison à l'autre, ou d'une année à l'autre, en revenant sur le même lieu, on observera souvent des changements de la flore : disparition ou au contraire apparition d'une ou plusieurs plantes selon les variations des paramètres du milieu.