Planète

L'expédition

Dossier - Total Pole Airship : le défi de Jean-Louis Etienne en dirigeable
DossierClassé sous :développement durable , Jean-Louis Etienne , Total Pole Airship

-

Ma prochaine expédition en 2008, sera la traversée de l'océan Glacial Arctique en dirigeable pour mesurer l'épaisseur de la banquise et attirer l'attention du monde sur les menaces qui pèsent sur cet univers fascinant, qui nourrit encore les plus beaux rêves d'enfance.

  
DossiersTotal Pole Airship : le défi de Jean-Louis Etienne en dirigeable
 

1 - Mesure de l'épaisseur de la banquise

L'expédition va utiliser un "EM-bird" (oiseau Electro-Magnétique), un instrument élaboré par les ingénieurs de l'Alfred Wegener Institut (AWI), qui est l'institut polaire allemand. Déplacé entre 15 et 20 mètres au-dessus de la glace, il enregistre instantanément le profil de l'épaisseur. C'est cet appareil que nous allons accrocher sous un dirigeable. Les caractéristiques de vol et l'autonomie du dirigeable en font un aéronef particulièrement adapté aux objectifs de la mission.

© Ansgar Walk Tous droits réservés.

Les mesures seront interprétées par Christian Haas de l'AWI et disponibles pour les programmes de recherche sur la glace de mer et le climat (AWI, Damoclès, Mercator Océan, Météo France). Ce sera une valeur de référence acquise pendant l'Année Polaire Internationale.

2 - Choix des zones explorées

Tous les hivers, la zone océanique qui couvre l'immense plateau continental le long de la Sibérie et du Canada, se couvre d'une couche de glace annuelle qui disparaît pendant l'été. À la fin de l'été boréal, seule persiste la glace du Bassin Central et de la Mer de Beaufort, composée essentiellement de glaces pluriannuelles.

Nous explorerons ces zones d'accumulation de glace pluriannuelle, garantes de l'équilibre climatique de l'hémisphère NordLa mesure se fera en avril 2008, à la fin de l'hiver, au moment où la banquise est la plus solide et praticable.