L'OCDEOCDE, dans son rapport Politiques à l'Appui du Développement DurableDéveloppement Durable de l'Organisation (2001) et dans son Communiqué de la réunion 2001 du Conseil de l'OCDE au niveau des ministres « Un développement durable pour l'avenir », reconnaît le rôle particulier que ses membres ont à jouer, souligne le déficit de connaissances et d'action et met l'accent sur le découplage entre croissance économique et nuisancesnuisances environnementales. Quatre mesures y sont mises enavant, par les ministres de l'environnement et de l'économie des Etats Membres :

Image du site Futura Sciences

- mettre les marchés au service du développement durable,
- améliorer la prise de décision,
- exploiter les possibilités de la science et de la technique
- gérer les interactions avec l'économie mondiale.

Priorité est donnée à deux domaines où une action s'impose de toute urgence : le changement climatiquechangement climatique et la gestion des ressources naturelles.

En complément, l'OCDE a adopté une " Stratégie de l'environnement de l'OCDE pour les dix premières années du 21 ème siècle ".

Les ministres de l'Environnement des Etats Membres, s'y sont engagés à prendre des mesures pour faire face aux problèmes les plus graves, notamment au changement climatique et unir leurs efforts en faveur de la viabilité écologique. Cinq objectifs sont visés:

- maintenir l'intégritéintégrité des écosystèmesécosystèmes,
- découpler les pressionspressions sur l'environnement de la croissance économique,
- améliorer les informations pour la prise de décision,
- améliorer la qualité de la vie,
- la gouvernance et la coopération.