Planète

Comment sont-elles choisies ?

Dossier - Questions sur les réserves de biosphère
DossierClassé sous :développement durable , unesco , biosphère

-

Les réserves de biosphère sont des aires portant sur des écosystèmes terrestres et côtiers/marins qui visent à promouvoir des solutions pour réconcilier la conservation de la biodiversité avec son utilisation durable. Elles sont reconnues sur le plan international, proposées par les gouvernements nationaux et restent sous la seule souveraineté de l'État sur le territoire duquel elles sont situées.

  
DossiersQuestions sur les réserves de biosphère
 

Les réserves de biosphère couvrent la vaste gamme des zones naturelles de la biosphère, allant des hautes montagnes aux plaines fortement affectées par l'action de l'homme, des régions côtières et insulaires aux vastes forêts continentales, des déserts tropicaux à la toundra et aux régions polaires. Pour répondre aux critères requis pour la désignation de réserve de biosphère, une aire doit normalement :

  • être représentative d'une grande région biogéographique, incluant une série graduée d'interventions humaines existantes
  • comporter des paysages, des écosystèmes, des espèces ou variétés animales et végétales qui ont besoin d'être conservés
  • offrir des possibilités pour explorer et mettre au point des modes de développement durable au niveau du territoire plus étendu où elle est située
  • avoir une taille suffisante pour remplir les trois fonctions attribuées aux réserves de biosphère, rappelées ci-dessus
  • comporter un système de zonage approprié, avec des aires centrales ou zones de protection à long terme, légalement établies, des zones tampon clairement identifiées et une aire de transition entourant l'ensemble.
copyright Unesco

Les dispositions prises sur le plan institutionnel doivent garantir l'implication et la participation de toute une gamme d'acteurs, pouvoirs publics, communautés locales et secteur privé, dans l'aménagement et la gestion de la réserve de biosphère. Dans le cas des zones naturelles situées de part et d'autre des régions frontalières, les pays sont encouragés à coopérer en vue d'établir et de gérer en commun des réserves de biosphère transfrontières.

Image globale de la biosphère dans le monde - copyright Nasa

Les comités nationaux ou les points focaux du MAB Comités ont la charge de préparer les dossiers de proposition de réserves de biosphère et de s'assurer le concours des organisations gouvernementales, des institutions et des autorités locales concernées pour la constitution du dossier. Chaque proposition est évaluée par le Comité consultatif sur les réserves de biosphère établi par l'UNESCO. Ce comité formule des recommandations à l'attention de Conseil international de coordination du Programme MAB qui prend la décision de la désignation. Celle-ci est communiquée par le Directeur général de l'UNESCO à l'Etat concerné.

Les autorités des pays sont alors encouragées à faire connaître leurs réserves de biosphère, par example en y installant des plaques commémoratives et des panneaux et en distribuant des documents d'information indiquant le statut spécial de ces sites.