Planète

Le Projet "Eden Again"

Dossier - Le projet "Eden Again" en Irak
DossierClassé sous :développement durable , botanique , marais

David Bismuth

-

Faire revivre les marais irakiens : En mai 2003, les troupes alliées anglo-américaines qui ont libéré l'Irak ont commencé à ouvrir les vannes des digues pour réalimenter les marais de Mésopotamie asséchés par l'ancien régime. Ces marais constituaient la plus vaste zone humide du Moyen-Orient et d'Eurasie Occidentale (UNEP 2001, Maltby 1994, Nicholson et Clark 2002) et jouaient un rôle clef sur la voie intercontinentale de migration des oiseaux migrateurs

  
DossiersLe projet "Eden Again" en Irak
 

Un vaste projet de restauration, l'Eden Again Project, approuvé par les Nations-Unies et menée par l'Iraq Foundation, est en cours, afin de restaurer les marais de Mesopotamie.

Michelle Stevens, responsable de ce projet, nous a communiqué en avant première le plan d'action qui sera soumis au gouvernement irakien et aux responsables sur le terrain.

Le projet "Eden Again" de l'Iraq Foundation a été lancé dans le but de reconstituer les marais d'Irak. En juin 2002, l'équipe du projet a commencé à rassembler un ensemble de scientifiques internationaux (le Comité Consultatif Technique International, ou ITAP) pour réfléchir sur les aspects techniques de la restauration des zones humides et mettre en place les plans techniques qui pourraient servir à une telle restauration.

Les Pélicans frisés (Pelecanus crispus) étaient des hivernants réguliers dans les anciens marais de Mésopotamie. Source : UNEP

Les membres du comité espèrent que les recommandations qu'ils ont proposées soient utilisées pour aider efforts des futures autorités irakiennes lorsqu'elles décideront de lancer la restauration de cet écosystème important. La mise en place de structures locales de décision et de suivi du processus est en outre extrêmement importante.

Le projet Eden Again est supporté par l'Iraq Foundation, un organisme à but non lucratif œuvrant pour un Irak prospère et démocratique indispensable à la stabilité du Moyen-Orient. Cette fondation est impartiale, laïque et pluri-éthnique et n'est affiliée à aucune organisation, parti politique, ou gouvernement.

  • Les buts d'Eden Again
  • Les principaux objectifs sont :

Rassembler un groupe d'experts internationaux prêts à réfléchir avec les aspects techniques de la restauration des marécages.

Développer des documents de planification techniques pour aider à la restauration.

Sensibiliser les consciences régionales et mondiale à l'importance des marais et au besoin de leur restauration.

Travailler avec des organisations internationales, régionales et des gouvernements pour mettre en œuvre une restauration durable.

Travailler localement avec les populations pour favoriser la prise de décision sur le terrain et aider à la surveillance des marais.

Développer des partenariats pour aider les institutions scientifiques locales à mettre en œuvre une restauration écologique durable.

D'un point de vue scientifique, la restauration est utile car les marais auront une fonction environnementale, écologique, économique et socioculturelle. Les efforts de restauration sont techniquement réalisables et durables. Toutefois, le sel et les polluants vont probablement perturber la restauration de nombreux sites.

  • Comité consultatif Technique International

Le Comité consultatif Technique International (ITAP) est un groupe interdisciplinaire de scientifiques experts en hydrologie, en biologie, dans la restauration d'écosystème et dans les sciences de sol. La première réunion de l'ITAP a eu lieu les 16 et 17 février 2003. Cet atelier de travail s'est tenu au National Academy of Sciences' Beckman Center sur le campus de l'University of California, Irvine.

  • Les objectifs de la réunion étaient :

a)  L'examen des informations disponibles sur les marais de Mésopotamie pour évaluer la faisabilité de la restauration et identifier les principaux défis techniques.

b)  Identifier les éléments fondamentaux et les bénéfices écologiques et culturels que pourrait fournir la restauration.

c) Conceptualiser des scénarios potentiels de restauration et identifier les moyens de promotion des bénéfices écologiques et culturels clefs.

d)  Identifier les considérations techniques et les besoins en données complémentaires pour que les efforts de restauration soient couronnés de succès.

e)  Identifier les processus prioritaires pour augmenter les chances de succès de la restauration.