Planète

Un patrimoine d'importance mondiale

Dossier - La France et la biodiversité
DossierClassé sous :développement durable , biodiversité , France

-

La France abrite des richesses naturelles extraordinaires : elle est le seul pays présent dans 5 des 25 points chauds de la biodiversité (Méditerranée, Caraïbes, Océan Indien, Nouvelle-Calédonie, Polynésie)

  
DossiersLa France et la biodiversité
 

La France métropolitaine accueille 4 des 5 principales zones biogéographiques européennes (atlantique, continentale, méditerranéenne et alpine).De ce fait, elle abrite plus de 75 % des types d'habitats naturels identifiés comme prioritaires au niveau européen et 40 % de la flore d'Europe.

Par sa présence en Méditerranée, la France fait partie d'un point chaud de la biodiversité mondiale particulièrement important pour les espèces végétales (13 000 espèces endémiques).

1 - Carrefour biologique de l'Europe

Les différentes régions françaises sont marquées par la diversité de leurs paysages et l'ancienneté des relations homme-nature. Elles sont au coeur d'une identité naturelle et culturelle qui contribue à faire de la France la 1ère destination touristique mondiale.

Paysage Provencal. © Domaine public

Malgré une prise de conscience croissante, de nombreuses menaces pèsent toujours sur les écosystèmes et sur les espèces de métropole. Ainsi, au cours des trente dernières années, elle a perdu 50 % de ses zones humides, et des espèces animales aussi emblématiques que le bouquetin des Pyrénées ou le phoque moine de Méditerranée.

Aujourd'hui, bien qu'un quart du territoire métropolitain soit considéré comme écologiquement important, seul 1,2 % de sa superficie est protégé par des parcs nationaux (zones centrales) ou des réserves naturelles. La protection de la biodiversité doit être renforcée à travers la création d'un réseau écologique national basé sur un ensemble représentatif d'aires protégées.

Le territoire français est au carrefour des grandes zones naturelles européennes. Zones bio-géographiques : Atlantique Continentale Alpine Méditerranéenne Boréale

2 - Au sein des trois océans

Tahiti. © Tous droits réservés

Les collectivités d'outre-mer sont présentes dans les trois grands océans du globe. Malgré une superficie réduite (0,08 % de toutes les terres émergées), elles abritent 3 450 plantes et 380 vertébrés endémiques, soit plus que toute l'Europe continentale. Le domaine maritime comprend environ 10 % des récifs coralliens et 20 % des atolls de la planète. Avec ses 7 millions d'hectares de forêt tropicale, la Guyane française constitue l'un des 15 derniers grands massifs peu fragmentés par les activités humaines. L'île de Mayotte présente l'un des rares lagons à double barrière, qui abrite 17 espèces de mammifères marins. Les Terres Australes et Antarctiques Françaises abritent les communautés d'oiseaux marins les plus diversifiées au monde. Les richesses écologiques d'outre-mer sont donc immenses. Malheureusement certains habitats naturels sont déjà dégradés et subissent de très fortes menaces. Ainsi les récifs coralliens sont endommagés à hauteur de 10 à 80 % selon les régions et, en Nouvelle-Calédonie, les forêts tropicales sèches ne couvrent plus que 1 % de leur superficie initiale.

La biodiversité est un enjeu économique, social et culturel majeur en outre-mer, mais la prise de conscience y est encore récente. Ceci explique sans doute pourquoi de nombreux efforts de mobilisation sont encore nécessaires. Le vaste domaine maritime français illustre bien cette situation puisque seulement 0,0001 % de sa superficie bénéficie d'un statut d'aire marine protégée.