Planète

La production de papier recyclé

Dossier - La fabrication du livre et son impact écologique
DossierClassé sous :développement durable , livre , fabriquer un livre

Terre vivante

-

Quel est l'impact du cycle de vie du livre sur l'environnement ? Quelle est la différence entre papier labellisé et papier recyclé ? Comment est fabriquée la pâte à papier ?

  
DossiersLa fabrication du livre et son impact écologique
 

De plus en plus, en Europe, on a recours au papier recyclé pour l'édition. Ce procédé a le mérite d'épargner des arbres, car une feuille de papier peut être recyclée cinq fois. Mais il y a forcément des impacts sur l'environnement, lors de la transformation de papiers usagés en papiers neufs. Même si ces impacts sont moindres par rapport à ceux liés à la production de fibres vierges, la fabrication du papier recyclé reste l'étape du cycle de vie d'un livre qui a le bilan écologique le plus lourd.

Quelles sont les différentes étapes de la production de papier recyclé ? © DR

Papier recyclé : le tri et la collecte

Pour pouvoir fabriquer du papier recyclé, il faut d'abord que le tri et la collecte soient organisés, ce qui n'est pas le cas partout. La collecte peut s'effectuer auprès des ménages, mais aussi des professionnels : industries, grande distribution... Les déchets d'imprimerie et les journaux invendus sont aussi collectés pour être recyclés. Presque tous les papiers se recyclent sauf les mouchoirs en papier, les lingettes, les emballages alimentaires souillés... En France, on recycle à peine la moitié des déchets papier : il y a encore du progrès à faire !

La fabrication de la pâte

Les papiers usagés sont placés dans un pulpeur et mélangés avec de l'eau. Ce brassage va permettre d'isoler les fibres de cellulose qui vont ensuite être épurées et séparées des autres matériaux : agrafes, plastiques, colles, vernis...

Le désencrage du papier

Pour enlever l'encre des vieux papiers, on ajoute de l'eau oxygénée dans le pulpeur. Les bulles d'air entraînent les particules d'encre à la surface et forment une écume qui est ensuite récupérée. Cette mousse contient également des résidus de fibres cellulosiques et de matières minérales (kaolin, talc...) qui ont servi à la fabrication du papier.

La fabrication de papier

Elle se fait de la même façon que pour le papier issu de fibres vierges. La pâte peut également être blanchie, juste après avoir subi le désencrage, ce qui augmente les impacts sur l'environnement.

La production de papier recyclé. © F. Claveau, extrait du livret Fabriquer des livres, quels impacts sur l’environnement ? L’Analyse de cycle de vie d’un livre de Terre vivante

Les impacts sur l’environnement et sur la santé

  • La collecte du papier nécessite du transport qui génère des émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, s'il n'était pas recyclé, il serait incinéré avec les ordures ménagères, ce qui entraînerait aussi des émissions de gaz à effet de serre !
  • Comme la fabrication de papier issu de fibres vierges, la fabrication de la pâte et des feuilles de papier recyclé est consommatrice d'eau et d'énergie. Elle utilise des produits chimiques qui peuvent être toxiques et elle génère des déchets, notamment des boues de désencrage.

Les solutions 

  • En triant les diverses sortes de papiers usagés, on peut obtenir du papier recyclé de différentes qualités. Pour l'édition, on peut fabriquer du papier entièrement à base de fibres recyclées à partir de papiers de bureau, plus blancs.
  • On peut choisir de ne pas désencrer ni blanchir les papiers usagés, mais les pages seront plus grises, ce qui ne convient pas à tous les livres.
  • Il faut privilégier l'écoconception et utiliser des encres végétales moins toxiques, ce qui facilitera après recyclage l'épandage agricole des boues de désencrage. De même, la fabrication de pages en papier couché à la surface lisse facilite la récupération de l'encre.
  • En Europe, les effluents des papetiers sont traités dans des stations d'épuration, les boues de désencrage sont valorisées et l'utilisation des énergies renouvelables (notamment des chaudières à bois) est possible.

Moins de pression sur les ressources naturelles

L'utilisation de papier recyclé permet de moins consommer de bois et de préserver les forêts. Sa fabrication est aussi plus économe en eau et en énergie car il est plus facile de faire de la pâte à papier à partir du papier qu'à partir du bois, la phase d'élimination de la lignine n'étant pas nécessaire. D'après Ecofolio, l'éco-organisme chargé du traitement des papiers, « la production de papier recyclé, par rapport à celle de papier non recyclé, consomme jusqu'à trois fois moins d'énergie, trois fois moins d'eau ». Une tendance confirmée par l'Analyse de cycle de vie des livres de Terre vivante qui montre que la production de papier recyclé nécessite cinq fois moins d'eau que le papier PEFC étudié, 2,7 fois moins d'énergie. Aujourd'hui les atouts du papier recyclé sont de plus en plus reconnus et l'on mélange souvent des fibres recyclées à des fibres vierges, d'autant qu'il n'y a pas assez de bois de trituration disponible sur le marché pour satisfaire la demande en papier. Toutefois, pour bénéficier de la mention « papier recyclé » un papier doit être fait à partir d'au moins 50 % de papiers usagés.