Afin de mesurer les impacts sur l'environnement liés à la fabrication et à l'utilisation d'un objet, on peut faire une Analyse de cycle de vie (ACVACV) qui prend en compte toutes les étapes de sa vie, « du berceau à la tombe », c'est-à-dire depuis l'extraction des matièresmatières premières jusqu'à la transformation de l'objet en déchetdéchet. Pour les livres, on va s'intéresser à chaque stade (de l'exploitation de la forêt jusqu'à leur mise au rebut) aux effets sur la biodiversitébiodiversité, sur le changement climatiquechangement climatique et aux pollutions de l'eau, de l'airair et du sol.

 <br />Analyser toutes les étapes de la fabrication du livre, pour évaluer son impact sur l'environnement. © Horia Varlan, Flickr CC by 2.0
 
Analyser toutes les étapes de la fabrication du livre, pour évaluer son impact sur l'environnement. © Horia Varlan, Flickr CC by 2.0

L'Analyse du cycle de vie d'un livre

L'Analyse de cycle de vie n'est pas le seul outil dont on dispose pour évaluer des impacts environnementaux. On peut aussi faire un bilan carbonebilan carbone qui va mesurer les émissionsémissions de gaz à effet de serre à différentes étapes de la vie d'un objet. Cette approche est très intéressante, mais elle est basée sur un seul critère et ne permet pas de dire si un produit est écologique. Pour les livres, le bilan carbone ne peut pas prendre en compte les conséquences sur la forêt de la production de papier, l'utilisation de produits polluants lors de l'impression ou la fabrication du papier...

Le cycle de vie d'un livre. © F. Claveau, extrait du livret <em>Fabriquer des livres, quels impacts sur l’environnement ? L’Analyse de cycle de vie d’un livre de Terre vivante</em>

Le cycle de vie d'un livre. © F. Claveau, extrait du livret Fabriquer des livres, quels impacts sur l’environnement ? L’Analyse de cycle de vie d’un livre de Terre vivante

Vers des livres écoconçus

L'Analyse du cycle de vie des livres va permettre d'éclairer les décisions des professionnels. Est-il meilleur pour l'environnement d'utiliser du papier issu de fibres vierges obtenues à partir du boisbois de forêts durablement gérées (PEFCPEFC ou FSCFSC) ou bien du papier recyclé ? Faut-il choisir tel ou tel procédé, recourir à des encres végétales et si oui lesquelles ? Par la prise de conscience des impacts liés à leur choix et un travail étroit avec les papetiers et les imprimeurs, les éditeurs peuvent produire des livres plus écologiques, en intégrant la question de la protection de l'environnement dès la conception du produit.

L'industrie du papier représente plus d'1 % des GES

Il est important de mener une telle action car selon la Commission européenne, l'industrie papetière se classe au second rang européen pour sa consommation d'eau douce. Elle serait avec l'imprimerie à l'origine de plus d’1 % des émissions globales de gaz à effet de serregaz à effet de serre. En outre, elle utilise différents produits chimiques dont la toxicitétoxicité est à prendre en compte.

Les étapes de la fabrication d'un livre

La production de la pâte à papier peut se faire à partir de copeaux de bois ou de papier usagé (journaux, prospectus, livres...). La pâte à papier est le plus souvent blanchie avant d'être transformée en une feuille de papier qui va être enroulée sur une immense bobine.

L'étape de prépresse ou préimpression regroupe les opérations qui précèdent l'impression : mise en page et numérisationnumérisation des images et réalisation de plaques qui vont servir à l'impression. Lors de l'impression, de l'encre est déposée sur des plaques qui vont imprimer la feuille de papier. Ces plaques seront ensuite nettoyées puis recyclées.

Le façonnage consiste à plier les feuilles imprimées pour obtenir des cahiers qui seront ensuite, en fonction des cas, agrafés, cousus, collés... puis reliés à la couverture du livre. Les livres sont ensuite mis sous cartons puis acheminés chez le distributeur qui ensuite les amènera jusqu'aux points de vente.

Le transport intervient entre les principales étapes de fabrication : de la forêt ou des points de collecte des vieux papiers à l'usine de pâte à papier, puis à l'usine de fabrication de papier, à l'imprimerie, au distributeur et enfin au libraire ou client final.

Dossier réalisé à partir de l'étude TerreTerre vivante sur l'analyse du cycle de vie d'un de ses livres.