La définition classique selon laquelle il s'agit de la diversité des espècesespèces vivant sur la terre, celle de leurs gènesgènes, et celle des écosystèmesécosystèmes dans lesquelles vivent ces espèces est juste, mais réductrice.

Autruche. © Jprohaszka, DP
Autruche. © Jprohaszka, DP

Car la biodiversitébiodiversité, c'est aussi le grand ensemble des ressources génétiquesgénétiques (les gènes des parents sauvages des espèces domestiques), des molécules à usages pharmaceutiques ou industriels, des brevets sur le vivant. C'est ce que l'on a appelé « l'or vert » lors des discussions autour de la Convention sur la Biodiversité en 1992 à Rio de Janeiro. En réalité, c'est surtout cette perspective de valorisation de la diversité biologique qui a intéressé les pays du sud à Rio, pas la protection de la nature.

Rhinocéros laineux. © Christian Lévêque
Rhinocéros laineux. © Christian Lévêque

La biodiversité nécessaire à l'Homme

La biodiversité, c'est aussi l'ensemble des ressources vivantes naturelles exploitées par l'Homme : poissonspoissons, champignons, baies, boisbois, gibier, etc. Ces ressources jouent un rôle important dans notre économie alimentaire. On parle beaucoup actuellement des pêchespêches marines et de la surexploitation des stocks de poissons par la pêche industrielle. Simultanément, de nombreuses espèces animales ou végétales sont également surexploitées pour les pharmacopées traditionnelles, notamment en Asie.

Élevage d'autruches, Afrique du Sud. © Christian Lévêque
Élevage d'autruches, Afrique du Sud. © Christian Lévêque

Mais on peut parler aussi de tous les usages de nature affective ou ludique de la diversité biologique : nouveaux animaux de compagnie (NAC), horticulture, aquariologie, etc. Il s'agit là d'un marché très actif. Sans oublier que la biodiversité fait partie intégrante de notre imaginaire, par les contes, les films, les totems, etc.

La biodiversité, ce n'est donc pas seulement la protection de la nature. C'est également tout un ensemble de ressources utilisées par l'Homme, pour son usage alimentaire, ou pour son bien-être et ses activités ludiques.