-

La diversité biologique - ou biodiversité – désigne la variabilité des organismes vivants de toute origine (des plantes aux animaux, et microorganismes). La biodiversité se définit donc relativement à la variété des espèces : en 2000, environ 1,8 millions d'espèces étaient connues - en majorité, des espèces de petites dimensions, comme les insectes - , mais les scientifiques évaluent le nombre d'espèces existant à environ 13 millions (certaines estimations variant entre 3 à 100 millions d'espèces).

  
DossiersBiodiversité : conservation, utilisation durable et équitable
 

Les débats sur la conservation de la biodiversité portent aujourd'hui principalement sur les aspects suivants :
· l'articulation entre politiques commerciales, conservation de la biodiversité et répartition équitable des avantages issus des ressources génétiques
· la brevetabilité du vivant
· les mesures incitatives pour la biodiversité
· le développement d'approches régionales de gestion de la biodiversité

La sixième conférence des Parties se tiendra en avril 2002 à La Haye et abordera la question des forêts, des espèces invasives et de l'accès et le partage des bénéfices des ressources naturelles. Les débats de Johannesburgaborderont notamment les questions d'incitation et definancement de la conservation de la biodiversité : la Liste rouge 2000 de l'IUCN, estime qu'il faudrait des ressources humaines et financières 10 à 100 fois supérieures à celles dont on dispose actuellement pour enrayer le déclin de la diversité biologique.

  • Autres initiatives et sources d'information

· Principes directeurs sur la biodiversité dans le développement, IUCN
· La biodiversité sur la toile, Amis de la Terre
· Biodiversité au Québec, Ministère de l'Environnement du Québec
· Nature dans les agenda 21, Cités21
· Comité International de Bioéthique