Planète

Pourquoi l'Atlantique ?

Dossier - Le Gulf Stream peut-il s'arrêter ?
DossierClassé sous :climatologie , océanographie , Gulf Stream

-

Le Gulf Stream est le principal système de courants de l'Atlantique occidental. Formé à l'Est de la Floride par plusieurs masses d'eaux issues du Golfe du Mexique, il se divise en segments, aux tracés sinueux, dirigés vers l'Est et le Nord-Est.

  
DossiersLe Gulf Stream peut-il s'arrêter ?
 

Il existe dans l'Antarctique d'autres zones convectives de formation d'eaux profondes mais il n'y en a pas dans le Pacifique Nord. Pourquoi cette différence entre l'Atlantique et le Pacifique qui fait que les transports océaniques de chaleur vers le nord sont plus importants dans le premier que dans le second ?

Parce que le bilan des « échanges de densité » à travers les processus d'évaporation et de précipitations fait que l'Atlantique, et particulièrement l'Atlantique subtropical nord est la région océanique la plus salée. Elle est beaucoup plus salée que le Pacifique subtropical nord. Ainsi le Gulf Stream amène-t-il vers les moyennes latitudes de l'Atlantique Nord des eaux chaudes et très salées qui sont reprises par la branche nord de la dérive Nord Atlantique et le courant de Norvège qui constituent les bords sud et est de la circulation, cyclonique cette fois(dans le sens inverse des aiguilles d'une montre) , associée au système dépressionnaire du Labrador. Figure 11

Fig 11 : La salinité de surface de l'océan mondial. Les salinités les plus élevées se trouvent dans l'Atlantique tropical nord. C'est le transport de ces eaux salées par le Gulf Stream puis la Dérive Nord Atlantique jusqu'en Mer de Norvège et du Groenland qui est l'élément déclencheur du « tapis roulant ».

Dans leur périple ces eaux salées se refroidissent fortement en gardant toujours une sursalure si bien qu'en mer du Groenland elles atteignent des densités très élevées supérieures à celle des eaux qu'elles surmontent augmentées encore en hiver par la formation de glace qui prélevant de l'eau douce accroît encore la salinité et la densité des eaux de surface.

Dans le Pacifique, en dépit d'un schéma de circulation océanique(Kuroshio+ circulation cyclonique des Aléoutiennes) analogue à celui de l'Atlantique( Gulf Stream+circulation cyclonique du Labrador) il n' y a pas faute d'une quantité suffisante de sel de convection profonde ce qui n'empêche pas le Kuroshio de se bien porter comme le ferait le Gulf Stream si d'aventure une telle mésaventure se produisait dans l'Atlantique.