Planète

La fonte des glaciers s'accèlere-t-elle sous les tropiques ?

Dossier - Les glaciers des Tropiques : un enjeu pour l'étude du climat ?
DossierClassé sous :climatologie , glaciers , tropiques

-

Malgré le faible volume qu'ils représentent à l'échelle des glaces continentales, les glaciers situés sur la ceinture tropicale sont importants pour la connaissance de l'évolution climatique de la planète. Quel rapport entre le recul des glaciers avec le réchauffement global ? La fonte des glaciers s'accèlere-t-elle sous les tropiques ?

  
DossiersLes glaciers des Tropiques : un enjeu pour l'étude du climat ?
 

Comme la plupart des glaciers de montagne de la planète (j'exclue le Groenland et l'Antarctique qui, par leur masse, ont un comportement à part), les glaciers des tropiques ont connu durant ce siècle un recul marqué. Leur maximum historique avait été atteint durant les siècles précédents, entre le 17ème siècle et le 20ème siècle, au cours d'un cycle climatique naturel appelé le Petit Age Glaciaire.

Le réchauffement contemporain, depuis le début du 20ème siècle, a largement entamé cette avancée. Surtout, le recul s'est considérablement accéléré depuis 25 ans. Dans les Andes, nous observons depuis 1976 une nette accélération du recul glaciaire qui traduit un basculement du climat, et ce recul affecte surtout sur les glaciers de petite taille.

Glacier de Chacaltaya 5350 m,Bolivie en 2002 - Photo copyright Bernard Francou - Tous droits de reproduction interdit.

Un glacier tel que Chacaltaya, en Bolivie, connu pour avoir été longtemps la station de ski la plus haute du monde à proximité de La Paz, a perdu les 9/10 de sa surface depuis mon maximum au Petit Age Glaciaire, passant de 53 ha à 6 ha. Récemment, entre les années 1940 et les années 1960, les pertes en glace ont été modérées, de l'ordre de 25 cm par an, par contre elle sont passées à 60 cm par an dans les années 1970 et au début des années 1980, avant de dépasser le mètre/an au cours de la dernière décennie.
Carottage au Chimborazo en 2000 à 6220 m - Photo copyright Bernard Francou - Tous droits de reproduction interdit.

Ce type de glacier est tellement réduit qu'il est devenu très vulnérable car sa faible altitude (moins de 5400 m) le prive de zone d'accumulation permanente où il pourrait stocker des réserves de neige pendant la saison humide. Aussi prévoit-on sa disparition complète dans les toutes prochaines années. Beaucoup de glaciers sous les tropiques sont de petite taille (moins de 50 ha), et l'on peut prévoir une disparition de ces réserves des glaces (qui sont aussi des réserves d'eau potable) d'ici une quinzaine d'années au rythme actuel.