Planète

L'iguane vert (Iguana iguana)

Dossier - Expédition dans les jungles d'Amérique
DossierClassé sous :botanique , biodiversité , forêt humide

-

Partez à la découverte des forêts tropicales et de leur biodiversité. Des conseils pour réussir son voyage initiatique au pays de la nature luxuriante, pour savoir comment photographier dans cet environnement, et des fiches de présentation de certains animaux emblématiques.

  
DossiersExpédition dans les jungles d'Amérique
 

Si la classification les distingue en deux ordres différents et si leur mode de vie se différencie sur plusieurs aspects, les iguanes sont, derrière les crocodiliens, les plus grands « lézards » des forêts pluviales d'Amérique. Avec 2 m de long pour 10 kg, l'iguane vert est tout droit sorti du règne des dinosaures ! Une longue queue puissante, des pattes robustes, des griffes acérées, une crête dentée sur le dos : de quoi donner des frissons aux passionnés d'herpétologie...

Iguana iguana vert. © Ed Ivanushkin, Wikimedia commons, CC by-sa 2.0
L'iguane vert (Iguana iguana). © Sylvain Lefebvre et Marie-Anne Bertin, DR

Description de l'iguane vert

La facilité relative à observer de petits lézards forestiers du genre Anolis dans le sous-bois tropical laisserait supposer que l'iguane vert, bien plus imposant, est une espèce aisée à déceler. Il n'en est rien ! Ce reptile se prélasse en haut des arbres, préférentiellement en bord de cours d'eau, et reste immobile des heures durant pour faire le plein d'énergie solaire. De plus, ses teintes ternes, verdâtres, le dissimulent parfaitement dans un environnement feuillu, au milieu des fruits et des jeunes pousses dont il se nourrit. Repérer un iguane dans de telles conditions demande un œil expert.

Territoriaux, les mâles possèdent un fanon gulaire très développé, sorte de repli cutané qu'ils aiment agiter du haut d'une branche pour marquer leur territoire et séduire les femelles. C'est d'ailleurs durant la reproduction que les mâles arborent des couleurs plus vives, jusqu'à devenir totalement orange.

L'iguane vert (Iguana iguana). © Sylvain Lefebvre et Marie-Anne Bertin, DR

Particulièrement apprécié par les terrariophiles, l'iguane est l'un de ces nombreux Nac, ou nouveaux animaux de compagnie. Dans les pays où il est répandu, il fait surtout la joie des habitants qui, bien souvent, raffolent de sa chair : en Amérique centrale, par exemple, il est le « pollo de selva » (poulet de la forêt) mais reste normalement intouchable dans les zones protégées !