Planète

La paléoécologie : l'histoire des espèces

Dossier - Les espèces invasives
DossierClassé sous :botanique , zoologie , espèce invasive

Une espèce invasive est une espèce exotique qui devient nuisible à la biodiversité autochtone. Nous allons faire le point et prendre quelques exemples pour illustrer cette menace. Ne pas céder à la panique ou au pessimisme noir est aussi une condition de la réussite de la lutte contre ces calamités mais il y a des mesures à prendre d’urgence !

  
DossiersLes espèces invasives
 

La paléoécologie est l'étude des êtres vivants fossiles avec leur milieu. Voici l'histoire de l'introduction des espèces.

Le coquelicot a été introduit en Europe. © Ffiedler, Pixabay, DP

La paléoécologie montre des processus de recolonisation à partir de zones-refuges après les glaciations. Le processus actuel d'invasion par des populations allochtones, induites par l'Homme implique une brutale - ou discrète mais durable - mise en compétition avec des espèces qui ont constitué les équilibres écologiques.

Histoire du processus d'invasion

Ce processus anthropique a débuté à la Préhistoire : les plantes messicoles n'ont envahi les cultures de céréales qu'avec l'introduction de celles-ci en Europe ! Et on a cherché à les éliminer pendant des siècles, entre autres et récemment avec des tonnes d'herbicides spécifiques (la France détient un triste record dans le domaine d'utilisation de ce genre de produit) et maintenant on déplore leur disparition ! À consulter, le site Internet de Tela Botanica, le réseau des botanistes francophones.

Les « invasions » ont progressé du XIVe au XVIe siècle, puis ont augmenté fortement au début du XIXe siècle avec les grands travaux (Panama, Suez), et enfin avec la croissance exponentielle des transports par rail, route et surtout par bateau.