Planète

Conifères à aiguilles insérées sur le rameau : l'épicéa commun

Dossier - Les conifères, des végétaux datant de l'ère carbonifère
DossierClassé sous :botanique , conifère , Carbonifère

Présents depuis le Carbonifère, les conifères jouent aujourd’hui un rôle économique de premier plan dans la production de papier et le bois d’œuvre. Ce sont aussi des arbres et des arbustes ornementaux très appréciés. Des cèdres aux sapins en passant par les épicéas ou les séquoias, ces végétaux n’auront plus de secrets pour vous.

  
DossiersLes conifères, des végétaux datant de l'ère carbonifère
 

Les aiguilles de ces conifères sont vertes, courtes car mesurant deux centimètres seulement, assez piquantes et de section triangulaire. Elles sont insérées sur le rameau par l'intermédiaire d'une sorte de coussinet allongé. Dans cette catégorie figure notamment l'épicéa commun (Picea abies).

Bien qu’il perde ses aiguilles rapidement, l’épicéa commun n’est autre que le traditionnel sapin de Noël. © Dendoica cerulea, CC by-nc-sa 2.0

Quand on parle du fameux sapin de Noël, il s'agit de l'épicéa commun (Picea abies), un conifère de la famille des pinacées. Cette espèce peut atteindre parfois 60 mètres de hauteur ! On la distingue des vrais sapins par plusieurs caractères qui lui sont propres. Ses cônes sont pendants et non dressés, avec la faculté de tomber entiers sur le sol, alors que ceux des sapins se disloquent sur l'arbre. Ses aiguilles sont piquantes, sans la présence de bandes blanches visibles dessous. Ses rameaux présentent une écorce parsemée de protubérances ligneuses, alors que celle des sapins est lisse.

L'épicéa commun, un sapin ornemental

C'est en mai que ses fleurs femelles apparaissent en chatons, vers la cime, alors que ses fleurs mâles sont présentes dans la base de l'arbre. Ce conifère est apprécié pour ses qualités ornementales et pour la qualité de son bois, qui est utilisé dans les travaux de charpente.