Planète

Plongeon catmarin

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , nid
Photo d'un plongeon catmarin. © Boaworm, CC by-3.0

Plongeon catmarin (Pontoppidan 1763) - Gavia stellata

  • Ordre : Gaviiformes
  • Famille : Gaviidae
  • Genre : Gavia
  • Taille : 50 à 70 cm (envergure 100 à 115 cm)
  • Poids : 1,2 à 1,7 kg
  • Longévité : 20 à 24 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description du plongeon catmarin

Le plongeon catmarin est le plus petit de la famille. Sa morphologie le rend particulièrement apte à la nage et à la plongée. La tête, la nuque finement striée de lignes noires et le cou, sont gris. Ce dernier est marqué d'une tache triangulaire roussâtre. Le dos et la partie supérieure des ailes sont gris-brun, tandis que la poitrine et le ventre sont blancs. Sa queue courte est noire. Le bec long, pointu et légèrement incurvé vers le haut, est grisé, et l'iris de l'œil rougeâtre lors de la période de reproduction. Les pattes courtes, épaisses et palmées, sont noires.  

Plongeon catmarin. © Peter Massas, CC by-SA 2.0

Habitat du plongeon catmarin

La distribution géographique du plongeon catmarin englobe toute la zone circumpolaire arctique, sur toute la façade eurasienne et nord américaine. C'est un oiseau qui privilégie les eaux intérieures protégées et qui, hors de la période de reproduction, migre vers les régions plus tempérées pour hiverner. Il se reproduit et se nourrit en eaux douces, dans les marais à végétation basse, les étangs ou n'importe quelle autre étendue d'eau calme.

Plongeon catmarin sur un plan d'eau. © USF&WS, domaine public

Comportement du plongeon catmarin

Le plongeon catmarin est un oiseau maladroit au sol mais très à l'aise en vol et sur l'eau. Il est capable de s'envoler du sol sans prendre d’élan et de se poser avec délicatesse. Mais le décollage de l'élément liquide nécessite une petite dépense d'énergie sous forme de course sur l'eau. Dans les airs, les battements d'ailes sont puissants et réguliers. Les vocalisations de l'oiseau peuvent être des cris rauques ou des sons courts émis en staccato, finissants en plaintes modulées. Le plongeon catmarin est particulièrement adapté à la vie aquatique. C'est un excellent plongeur qui peut parcourir plus de 100 mètres sous l'eau à une dizaine de mètres de profondeur, et ses apnées peuvent atteindre une minute et demie. Généralement solitaire ou en couple, l'oiseau peut se regrouper en bandes nombreuses sur des zones de nourrissage riches. Il dort généralement sur l'eau, mais en période de reproduction, il se repose également à terre lors de la couvaison. Le plongeon est victime d'un certain nombre de prédateurs qui sont surtout des petits carnivores terrestres tels que les renards ou les mustélidés.

Plongeon catmarin en plumage nuptial. © Omar Runolfsson, CC by-2.0

Reproduction du plongeon catmarin

L'emplacement du nid choisi par le mâle restera le même d'une année sur l'autre. Il est construit en forme de coupe à l'aide de mousses, de sphaignes et de brindilles, et situé à proximité de l'eau ou sur des radeaux de plantes aquatiques. La femelle pond deux œufs qui sont couvés alternativement par les deux parents pendant environ quatre semaines. Les poussins sont capables de se mettre à l'eau une dizaine d'heures seulement après leur naissance, de nager et de plonger avec adresse. Ils acquièrent leur plumage définitif vers sept semaines. Ils prennent alors leur indépendance et sont aptes à se reproduire entre deux et trois ans.

Poussin de plongeon catmarin. © Boaworm, CC by-3.0

Régime alimentaire du plongeon catmarin

Comme toutes les autres espèces de la famille des gavidés, le plongeon catmarin s'alimente essentiellement de poissons, qu'il pêche à vue en eau claire. Il peut également se nourrir de petits crustacés, de mollusques et d'insectes aquatiques.

Nourrissage de poussin. © Boaworm, CC by-3.0

Menaces du plongeon catmarin

Les populations de plongeons catmarin déclinent localement, du fait des atteintes à leur environnement provoquées par l'Homme, ou par les changements climatiques. Elles sont principalement liées à l'altération du niveau des eaux et à l'assèchement de zones humides, ainsi qu'à la pollution aux métaux lourds ou aux hydrocarbures. C'est une des espèces d'oiseaux les plus menacées d'Europe, mais l'UICN ne l'a classé qu'en « préoccupation mineure » car les populations mondiales sont relativement importantes dans l'ensemble.

Cela vous intéressera aussi