Planète

Loup Ibérique

DéfinitionClassé sous :zoologie , canidé , chien
Photo d'un loup Ibérique. © Gérard van Drunen - CCA 2.0 Generic license

Loup Ibérique (Cabrera 1907) - Canis lupus signatus

  • OrdreCarnivora
  • Sous ordreCaniformia
  • FamilleCanidae
  • GenreCanis
  • EspèceCanis lupus
  • Taille : 1,30 à 1,80 m (hauteur au garrot 0,80 m - longueur de la queue 0,40 m)
  • Poids : 20 à 40 kg
  • Longévité : 10 ans

Statut de protection IUCN : EN en danger

Description du loup Ibérique

Le loup Ibérique possède une robe aux teintes pouvant aller du marron jaunâtre au gris, ponctuée de noir surtout sur l'arrière train et le bas du dos. Les pattes antérieures montrent une bande noirâtre. La tête, large, est surmontée de petites oreilles triangulaires. Une tache blanche orne le dessous de la mâchoire inférieure.

Loups Ibériques. © Juan José Gonzalez Vega, GNU FDL Version 1.2

Habitat du loup Ibérique 

Comme son nom l'indique, on ne trouve cette sous-espèce de loup gris que dans la péninsule Ibérique, En Espagne et dans le nord du Portugal. Il reste cantonné dans les sous-bois des zones montagneuses.

Comportement du loup Ibérique

Le loup Ibérique vit en meutes de cinq à six individus, composées du couple dominant et des jeunes de l'année. La place de chaque membre du groupe est bien définie sur le principe de la domination-soumission. C'est le mâle alpha qui prend les décisions pour la meute et qui donne l'ordre de chasser ou de se déplacer. Ses moyens de communications consistent en vocalisations, expressions et gestuelles diverses.

Loup Ibérique. © Gérard van Drunen, CCA 2.0 Generic license

Reproduction du loup Ibérique

La saison de reproduction débute à la fin de l'hiver jusqu'au début du printemps. La femelle met bas de trois à huit petits après une gestation d'environ deux mois. Après la période d'allaitement, ils restent confinés dans le terrier où ils sont nourris de viande régurgitée par le reste de la meute. Après six ou sept mois, ils suivent les adultes lors de leurs déplacements et commencent à chasser. Ils atteignent leur maturité sexuelle au bout de deux ans.

Régime alimentaire du loup Ibérique

Le loup chasse principalement des chevreuils, des cerfs et des isards, mais il se nourrit également de rongeurs et de reptiles. Des rumeurs persistantes et infondées le désignent comme un grand prédateur de bétail et principalement d'ovins. Mais ces allégations sont infondées car une étude récente des fèces de l'animal, a prouvé qu'il se nourrissait à 87 % d'ongulés sauvages et de sangliers et que les animaux domestiques n'entraient que pour 11 % dans ses menus, sans pour autant que des attaques soient enregistrées dans les périodes d'analyses.

Loups Ibériques. © Gérard van Drunen CCA 2.0 Generic license

Menaces sur le loup Ibérique

Le loup Ibérique est menacé du fait de la chasse et de la réduction et la fragmentation de ses habitats. La construction d'une autoroute par exemple, l'empêche d'évoluer librement sur son territoire et le prive d'une partie de ses proies naturelles dont les effectifs diminuent régulièrement pour les mêmes causes. Il est donc contraint de s'en prendre au gibier qu'il trouve, à savoir les animaux domestiques, et entre de ce fait en conflit avec l'Homme. La sous-espèce dont il reste environ 2.000 individus en Espagne et 300 au Portugal, a été inscrite sur la liste rouge des espèces en danger par l'UICN.

Cela vous intéressera aussi