Planète

Jabiru d'Asie

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , plume
Jabiru d'Asie assis sur ses jarrets. Cette position est caractéristique de certaines espèces dont les marabouts. © Sean Mack, GNU FDL Version 1.2

Jabiru d’Asie   (Shaw 1800) - Ephippiorhynchus asiaticus

  • Ordre : Ciconiiformes
  • Famille : Ciconiidae
  • Genre : Ephippiorhynchus
  • Taille : 1,30 à 1,50 m (envergure 2,10 à 2,30 m - longueur du bec 0,27 à 0,36 m)
  • Poids : 3 à 4 kg 
  • Longévité : 30 à 34 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description du jabiru d’Asie

Le jabiru d'Asie est un grand et bel échassier au plumage étonnant. La tête, le cou, l'extrémité des ailes et la queue sont noirs avec des reflets violacés, alors que le reste du corps est blanc. Le bec est gris très foncé et les pattes rouge orangé. Seule la couleur de l’iris permet de différencier les deux sexes.

Jabiru d'Asie dans le Rajasthan. © J.-M. Garg, GNU FDL Version 1.2

Habitat du jabiru d’Asie

Le jabiru d'Asie est présent dans toute l'Asie du Sud-Est, en Indonésie, mais surtout en Papouasie Nouvelle-Guinée et en Australie. Il fréquente les milieux ouverts et humides tels que les marais ou les prairies inondées à proximité de grands arbres.   

Comportement du jabiru d’Asie

Le jabiru d'Asie vit généralement en couple sur un territoire étendu, qu'il peut parfois quitter lorsque la nourriture se fait rare. Il nidifie à la cime des grands arbres feuillus ou il peut entrer en concurrence avec des espèces de vautours. Il est discret et silencieux. On ne l'entend qu'en période de nidification lorsqu'il claque du bec. La parade nuptiale est assez brève et consiste en quelques sautillements et claquètements ailes écartées. Son vol est lourd mais puissant. L'oiseau sait très bien utiliser les courants thermiques pour s'élever et planer. 

Jabiru d'Asie en vol. © Djambalawa, CC-BY-3.0

Reproduction du jabiru d’Asie

Large et plat, le nid est réutilisé chaque année après avoir été consolidé. La femelle du jabiru d'Asie y dépose habituellement quatre œufs ovales et blancs, qui sont couvés alternativement par la femelle et le mâle pendant environ 1 mois. Les jeunes sont nourris par régurgitation pendant 3 ou 4 mois avant que les parents ne les chassent du nid afin qu'ils prennent leur indépendance. Les juvéniles restent à proximité du nid pendant une année encore avant de quitter le territoire. Ils atteignent leur maturité sexuelle vers la troisième année.

Régime alimentaire du jabiru d’Asie

Le jabiru d'Asie se nourrit surtout d'oiseaux aquatiques de petites tailles, ainsi que de poissons, d'amphibiens, de crustacés et de reptiles. Ils peuvent également se rabattre sur les bébés tortues émergeant sur les lieux de ponte ou même les œufs. Pour se désaltérer, l'oiseau utilise son bec à la manière d'un godet qu'il remplit avant de rejeter la tête en arrière pour avaler le liquide. Il se sert de la spécificité de sa mandibule inférieure pour apporter à boire à ses petits.

Jabiru d'Asie à la recherche de nourriture. © J.-M. Garg, GNU FDL Version 1.2

Menaces sur le jabiru d’Asie

Le jabiru d'Asie est menacé d'extinction en Asie car ses effectifs ne dépasseraient pas 400 individus, mais les populations australiennes, indonésiennes et de Papouasie Nouvelle-Guinée sont heureusement en expansion. Malgré cela, sa situation est fragile. En effet, comme pour de nombreuses autres espèces, les dangers qui les guettent sont divers. Les principaux sont la dégradation de ses habitats, la déforestation, l'extension des zones cultivées, la chasse et la capture destinée à alimenter les parcs zoologiques.

Ci-dessous, quelques parcs et réserves où l'on peut observer le jabiru d'Asie dans son milieu naturel.

Inde

  • Parc national de Keoladeo (Rajasthan) ;
  • Parc national de Kaziranga (Assam).

Sri Lanka

  • Parc national de Minneriya ;
  • Parc national d'Uda Walawe ;
  • Parc national de Yala ;
  • Parc national du Bundala.
Cela vous intéressera aussi