Planète

Entelle des Indes

DéfinitionClassé sous :zoologie , singe , primate
L'entelle d'Hanuman doit son nom au dieu singe de la mythologie hindoue. © Carla Antonini, CC-by-SA 3.0

Entelle des Indes (Dufresne 1797) - Semnopithecus entellus

  • Ordre : Primates
  • Famille : Cercopithecidae
  • Sous-famille : Cercopithecinae
  • Genre : Semnopithecus
  • Taille : 0,50 à 0,70 m (longueur de la queue 0,80 à 1,00 m)
  • Poids : 5 à 23 kg
  • Longévité : 18 à 20 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description de l’entelle des Indes

L'entelle des Indes, entelle d'Hanuman ou encore langur sacré, est un singe de taille moyenne aux formes fines et élancées qui le distingue du macaque. Il arbore un pelage beige à chamois sur l'ensemble du corps et une face plate et noire aux arcades sourcilières proéminentes surmontées de poils formant une sorte de casque à visière. La partie interne de ses oreilles est sombre également, ainsi que l'extrémité de ses membres antérieurs et postérieurs. La paume des mains et des pieds est néanmoins nue. Il possède une callosité ischiale sur chaque fesse et une longue queue qui lui sert de balancier. Ses membres dont les phalanges présentent un développement important, sont caractéristiques du singe arboricole pour une meilleure prise lors des déplacements dans les frondaisons.

Entelle d'Hanuman et son petit. © Bernard Gagnon, GNU FDL Version 1.2

Habitat de l’entelle des Indes   

L'entelle des Inde est l'une des sept espèces du genre Semnopithecus que l'on rencontre sur la quasi-totalité du sous-continent indien. Dans la nature il affectionne les espaces escarpés et boisés, mais ses facultés d'adaptation et la vénération dont il jouit de la part des hindouistes - il est considéré comme sacré - font qu'il fréquente également les villes. Dans certaines agglomérations, les résidents et les langurs cohabitent et partagent la nourriture. La ville de Jodhpur dans l'État du Rajasthan, abrite un groupe de plus de 2.000 entelles qui, régulièrement, s'invitent à la table de ses habitants.

Habitat type de l'entelle des Indes. © Yann, GNU FDL Version 1.2

Comportement de l’entelle des Indes

L'entelle des Indes est un singe diurne qui passe la nuit dans les arbres ou sur les entablements des tours dans les villes. Il vit aussi bien en groupes composé d'un mâle adulte, de plusieurs femelles et de jeunes, qu'en groupe multimâles et multifemelles ou en bandes formés uniquement de mâles. Les relations entre mâles d'un même groupe sont très fréquemment agressives car le principe de domination prime, et celles entre les différentes bandes sont hostiles en permanence. L'entelle de Hanuman maîtrise une large gamme de vocalisations : hoquets, grondements, toussotements, hululements.., ainsi que des mimiques et des gestuelles. Le singe a de nombreux prédateurs dont les principaux sont les félins, les canidés sauvages, les pythons et les rapaces

Famille de langurs sacrés. © Marcus334, GNU FDL Version 1.2

Reproduction de l’entelle des Indes

La femelle de l'entelle des Indes donne généralement naissance à un jeune unique au bout d'une gestation d'un peu plus de 6 mois. L'infanticide est fréquent chez cette espèce et intervient lorsqu'un jeune mâle a intégré un nouveau groupe et chassé l'ancien dominant. Il n'y a donc pas de pics réellement marqué des naissances, qui ont lieu toute l'année. Durant la première semaine, le petit se réfugie contre sa mère et ne fait que téter et dormir. Il n'est pas très mobile les deux premières semaines et se déplace en s'agrippant aux poils de sa mère. Il est capable de courir et de sauter à partir du troisième mois et acquiert de l'indépendance. Il est totalement sevré au terme du treizième mois et acquiert sa maturité sexuelle entre 3 et 5 ans, mais n'est apte à se reproduire que vers la septième année.

Couple d'entelles des Indes et leur petit. ©John Haslam, CC-by-2.0

Régime alimentaire de l’entelle des Indes

Le langur sacré est essentiellement herbivore dans son milieu naturel. Il se nourrit surtout de feuilles, de bourgeons et d'herbe, mais également d'aiguilles de conifères et de cônes, de fruits, de pousses, de racines, de bambous, de rhizomes. Leur estomac est composé de saccules dont les sucs gastriques contiennent une bactérie permettant d'éliminer les éléments toxiques tels que les strychnines, les tanins et les alcaloïdes contenus dans ces aliments. Ils ne dédaignent pas les aliments que partagent avec eux les Hindous : fruits, pain, légumes... L'entelle a même été observé en train de se nourrir de restes humains à proximité des sites d'incinération. 

Menaces sur l’entelle des Indes

Les populations de langurs sacrés sont stables dans certaines régions, mais en déclin dans d'autres. Le langur gris du Cachemire est considéré comme menacé car il n'existe plus que 250 individus matures, aptes à se reproduire. Le singe est protégé par des lois interdisant de le tuer ou de le capturer, mais cela n'empêche pas la réduction de son habitat originel : la forêt, que les paysans rasent pour se procurer du bois ou étendre leurs pâturages et leurs cultures. Bien que considéré comme sacré par une grande majorité de la population, les effectifs citadins deviennent de plus en plus agressifs, et s'introduisent dans les habitations pour voler de la nourriture. Le nombre d'agressions et de morsures sont en augmentation.

Ci-dessous, quelques parc nationaux ou réserves ou l'on peut observer l'entelle des Indes.

  • Remparts de la ville de Jodhpur, État du Radjasthan ;
  • Sanctuaire Achanakmar, État du Chhattisgarh ;
  • Parc national Bhitarkanika, État de l'Orissa ;
  • Sanctuaire Chandaka-Dampara, État de l'Orissa ;
  • Sanctuaire Gomarda, État du Chhattisgarh ;
  • Parc national de Betla-Palamau, État du Jarrkhand ;
  • Parc national et sanctuaire de Valmiki, État du Bihar.
Cela vous intéressera aussi