Le sophora du Japon, qui est en fait originaire de Chine, est un arbre majestueux pouvant mesurer de 20 à 25 m de hauteur.

<em>Sophora japonica. </em>© underwaterer, Flickr CC by nc-nd 2.0

Sophora japonica. © underwaterer, Flickr CC by nc-nd 2.0

Appellations

Le sophora (Sophora japonica) fait partie de la famille des fabiacées et porteporte également le surnom d' « arbre des pagodesarbre des pagodes ».

Description botanique du sophora du Japon

Le sophora jouit d'un port arrondi et irrégulier, qui s'élargit avec l'âge. Son écorce est gris brun, lisse puis fissurée en larges crêtes épaisses qui s'entrecroisent. Ses feuilles caduquescaduques mesurent 15 à 25 cm de longueur, sont alternesalternes et composées de petites folioles allongées, d'un vert foncé au-dessus et plus claires en dessous, avec une couleurcouleur jaune en automneautomne. Ses inflorescencesinflorescences se présentent sous forme de grappes ou en panicules terminales. Ses fleurs, qui n'apparaissent qu'au bout de 30 à 40 ans, sont papilionacées ou à pétalespétales pointés vers l'extérieur, de couleurs blanche, rose ou mauve et parfumées. En début d'automne, ses fruits sont de longues gousses de 30 cm, cylindriques ou à 4 ailes, étranglées entre les graines.

Sophora du Japon. © Bambo, Flickr CC by nc-sa 2.0

Sophora du Japon. © Bambo, Flickr CC by nc-sa 2.0

Origines

Le sophora provient des régions tempérées et chaudes d'Asie, notamment de Chine et des îles de l'océan Pacifique.

Exigences culturales du sophora du Japon

Cette espèceespèce résiste bien aux températures basses, mais apprécie la chaleurchaleur. Il lui faut une exposition bien ensoleillée. Elle redoute la présence d'une terre acideacide. Le sophora supporte bien les terres sèches, mais y pousse moins vite. À l'inverse, il dépérit dans les sols gorgés d'eau.

Utilisation

Le sophora est une espèce utilisée à des fins médicinales et pour décorer les jardins.

Auteur : Michel CaronMichel Caron