Planète

Sémelparité

DéfinitionClassé sous :botanique , zoologie , reproduction
Certains calmars sont sémelpares : ils ne se reproduisent qu'une fois dans leur vie. © Monterey Bay Aquarium Research Institute

La sémelparité est le fait de n'avoir, au cours d'une vie, qu'un seul cycle de reproduction. Dans la plupart des cas, les organismes sémelpares meurent peut après s'être reproduits.

Typiquement, les éphémères, qui portent bien leur nom, sont des organismes sémelpares. Ces insectes ont un stade larvaire long et un stade adulte très court (juste le temps de se reproduire). Les faux bourdons (abeilles mâles), quelques calmars, le bambou ou les plantes annuelles sont également sémelpares.

Le terme sémelpare vient de la mythologie grecque. C'est Sémélé, amante de Zeus, qui a donné son nom à cette caractéristique. Héra, femme (et sœur) de Zeus en était jalouse et lui avait tendu un piège pour que Zeus la tue. Celui-ci réussit in extremis à en extraire son futur fils Dyonisos.

Cela vous intéressera aussi