Le super-typhon Halong, élu le plus puissant de l'année, plane au-dessus du Pacifique

Classé sous :Typhon , tempête tropicale , phénomène météorologique extrême

La saison des typhons bat son plein dans le pacifique. Le gigantesque typhon Halong est le dernier en date à sévir. À l'état de tempête tropicale le 2 novembre, il s'est intensifié rapidement pour devenir un typhon de catégorie 5, quelques heures plus tard seulement. Depuis, son diamètre dépasse les 1.000 kilomètres, soit plus que la distance qui sépare Lille de Marseille. Actuellement, il s'éloigne en faiblissant des côtes japonaises vers le nord-ouest du Pacifique.

L'agence japonaise de météorologie (JMA) a mesuré des vents allant à plus 215 km/h sur une période de dix minutes et une pression dans l'œil très basse : 905 hPa. Halong est donc devenu plus puissant que son prédécesseur, le super-typhon Hagibis, qui a provoqué de lourdes pertes matérielles et humaines au Japon courant octobre. Par chance, selon les prévisions, les vents déchaînés de Halong ne devraient pas causer de dégâts car aucune terre habitée ne se trouve sur sa route.

Depuis l'espace, le satellite européen Copernicus a immortalisé la structure presque symétrique de la tempête, avec l'œil au centre et les vents dévastateurs tout autour. La Nasa a également effectué des mesures infrarouges qui révèlent de nombreuses cellules orageuses très intenses dans les nuages glacés du typhon. Là-haut, la température atteint les -60 °C.

Le super-typhon Halong photographié par le satellite Copernicus Sentinel-1 au-dessus du Pacifique, le 4 novembre 2019. L’image a été retravaillée par Pierre Markuse © Copernicus Sentinel Data, Pierre Markuse