Vu de l'espace : les îles Canaries disparaissent sous une tempête de sable

Classé sous :Tempête de sable , îles Canaries , La Calima

Une violente tempête de sable a balayé les îles Canaries dimanche, entraînant la fermeture des aéroports et des ports. Les vents chargés de sable venu du Sahara et soufflant à plus de 120 km/h ont en effet rendu la visibilité quasi nulle sur l'archipel situé au large du Maroc. D'impressionnantes images des aéroports et des hôtels engloutis dans la poussière orange ont été diffusés sur les réseaux sociaux. Le nuage de sable traversant l'océan était même visible depuis l'espace. Le phénomène, appelé « La Calima », résulte du transport de sable au-dessus de l’océan Atlantique par des vents chauds et secs venus d'Afrique.
 

La tempête de sable a également entraîné l'annulation de toutes les activités extérieures comme le carnaval, et compliqué le travail des pompiers, qui luttaient contre un incendie déclaré samedi près du village de Tasarte, dans le sud-ouest de Grande Canarie. Les flammes ont brûlé près de 300 hectares et entraîné l'évacuation de 500 personnes. Lundi, les huit aéroports ont rouvert, permettant l'évacuation de milliers de touristes restés bloqués.

Des vents violents chargés de sable ont balayé l’archipel des Canaries le weekend dernier, entraînant la fermeture des aéroports. © ireportnews, Twitter