Rarissime : une raie-aigle ornée filmée dans la Grande Barrière de corail

Classé sous :poisson cartilagineux , raie aigle ornée , animal rare

Deux raies-aigles ornées (Aetomylaeus vespertilio) ont été filmées par la biologiste australienne Jacinta Shackleton près de l'île de Lady Elliot dans la Grande Barrière de corail à l'est de l'Australie. La biologiste a aperçu un premier spécimen le 25 mars, puis un second quelques jours plus tard, le 10 avril. Une circonstance exceptionnelle : surnommée « la licorne des mers » en raison de sa rareté, la raie-aigle ornée n'a été observée qu'à 17 reprises lors de 20 dernières années.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Jacinta | Ocean | Reef (@jacintashackleton) on

Cette impressionnante raie peut atteindre quatre mètres d'envergure et vit en pleine mer à des profondeurs allant jusqu'à 110 mètres. Bien qu'on ne connaisse pas exactement leur nombre, l'espèce est classée comme « en danger d’extinction » par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). On estime que la population a chuté de moitié au cours des 45 dernières années, soit trois générations. On la retrouve malheureusement parfois sur des marchés aux poissons en Asie. Malgré sa rareté, la raie-aigle ornée est présente dans une vaste zone de l'océan Indien et Pacifique, en Inde, Thaïlande, dans les Philippines et en Australie.

La raie-aigle ornée, reconnaissable à ses motifs tachetés, peut atteindre quatre mètres d’envergure. © Jacinta Shackleton, Instagram