Originellement censé s'affaiblir puis disparaître samedi, l'ouragan Lorenzo vient de passer en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson. En effet, il s'est considérablement renforcé cette nuit. Situé dans l'Atlantique, il se déplace vers le nord et ne devrait pas passer par des terresterres habitées selon les prévisions actuelles. Néanmoins, il se dirige vers les Azores, un groupe d'îles portugaises, et pourrait les frapper la semaine prochaine s'il continue à s'intensifier.

Avec des ventsvents dépassant les 205 km/h (27 septembre), Lorenzo fait déjà partie des ouragans les plus impressionnants jamais observés en Atlantique. Selon Eric Blake, scientifique au Centre national des ouragans de Miami, il faut remonter jusqu'en 1989 pour retrouver un phénomène semblable, en force et en taille, l'ouraganouragan Gabrielle. Et le nouveau-né de 2019 n'a pas fini de se développer : l'œil du cyclone pointe le bout de son neznez