Record : un éclair de 500 km de long !

Classé sous :orage , éclair , mégaflash

Si vous étiez dans le nord du Texas le 22 octobre 2017, à 5 heures du matin, vous auriez pu apercevoir un éclair transperçant le ciel. Ce qu'ignoraient sûrement les spectateurs, c'est qu'il s'agissait du plus long éclair du monde qui a parcouru plus de 500 km avant de s'éteindre au sud-est du Kansas. C'est du moins ce qu'ont calculé des scientifiques dans une nouvelle étude parue dans le Bulletin of the American Meteorological Society. Walter Lyons et ses collègues ont analysé les images issues du nouveau capteur GLM (Geostationary Lightning Mapper) du satellite GOES-16/17, qui surveille les éclairs au-dessus des États-Unis.

Ce type de « mégaflash » se forme à l'intérieur de systèmes convectifs dits de méso-échelle (SCM), un ensemble d’orages qui mesurent plus de 100 km de long et durent de plusieurs heures à plusieurs jours. Il résulte de la propagation de canaux de foudre qui exploitent l'énorme réservoir de charges positives dans la région stratiforme du nuage. Prenant naissance de 8 à 10 km d'altitude, l'éclair se déplace vers l'arrière, puis vers le bas, suivant la trajectoire des cristaux de glace chargés positivement.

Selon les chercheurs, la décharge détectée en 2017 s'étendait sur plus de 500 km et a éclairé une zone de 67.845 km2. S'il était confirmé par l'Organisation météorologique internationale, cet éclair serait le plus long du monde, dépassant celui enregistré en 2007 dans l'Oklahoma, de 321 km. Mais ce nouveau record pourrait lui-même ne pas survivre très longtemps : « Une fois amorcé, un mégaflash semble capable de se propager presque indéfiniment tant qu'il existe des réservoirs de charge contigus », écrivent les auteurs qui n'excluent pas de trouver des éclairs longs de plus de 1.000 km à l'avenir.

Un éclair de 500 km a éclairé les États-Unis sur 68.000 km2 en octobre 2017. @mdesigner, Fotolia