Étrangeté du vivant : cette petite limace est capable de faire la photosynthèse

Classé sous :Étrangeté du vivant , limace de mer , photosynthèse

L'humanité devrait peut-être chercher les aliens sous l'océan plutôt que dans l'espace, tant les créatures des profondeurs défient parfois notre imagination. Cette petite limace de merCostasiella kuroshimae, a une apparence plus qu'étrange. Les « feuilles » vertes qu'elle porte sur son dos sont en réalité ses branchies, non protégées par une coquille, qui lui permettent de respirer. Leur couleur est due à un processus unique en son genre.

Cette limace, appelée aussi la limace-mouton, est capable d'intégrer les chloroplastes des algues vertes dont elle se nourrit. Les chloroplastes se concentrent dans les branchies et lui confèrent la capacité de réaliser la photosynthèse. Ce processus symbiotique est appelé la kleptoplastie. La limace-mouton peut fonctionner en quelque sorte à l'énergie solaire, bien que ce ne soit pas sa source d'énergie principale.

Une Costasiella kuroshimae vue de face. Les papilles remplies de chloroplaste sont bien visibles. © alif_abdulrahman, CC
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : la photosynthèse, ou comment les plantes produisent de l'oxygène  Les humains et les animaux auraient bien du mal à survivre sans l’oxygène généré par les plantes. Ce gaz est le fruit d’une réaction chimique nommée photosynthèse, qui a lieu au cœur de ces végétaux. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, au cours de cet épisode de Kézako, comment se déroule cette réaction.