Les tyrannosaures n'étaient pas faits pour courir

Classé sous :dinosaure , Tyrannosaure , courir

Grand carnivore, le tyrannosaure est imaginé comme un prédateur sans pareil. Bien qu'il ait pu être, en partie ou entièrement, un charognard ! Une étude, publiée dans Plos One, suggère que le T-rex n'était pas fait pour courser ses proies. Celui-ci aurait été plutôt optimisé pour l'endurance, à l'instar de ses confrères théropodes de plus de 1.000 kg. En effet, leurs longues pattes arrière seraient davantage adaptées pour réduire les dépenses énergétiques tout en rôdant à la recherche de proies, que pour des sprints éprouvants.

« Les tyrannosaures au corps massif avaient une locomotion nettement efficace, même à des échelles de plusieurs tonnes. Ceci, couplé à nos estimations de leur vitesse d'environ 20 km/h, aurait fait d'eux des prédateurs d'endurance terrifiants. Un peu comme une meute de loups, mais avec des dents de plus de 15 cm dans la bouche, capables d'écraser les voitures ! » s'enthousiasme Hans Larrsson, coauteur de l'étude.

A contrario, les théropodes de plus petit gabarit, également dotés de longues jambes, auraient été taillés pour des courses rapides. Puisque ceux-ci devaient à la fois chasser leurs proies, et échapper aux carnivores plus massifs. L'étude en déduit que « l'évolution des membres postérieurs n'était pas dictée par une stratégie particulière » chez les théropodes. Elle exclut toutefois les oiseaux qui sont les seuls survivants de ce clade.

Le tyrannosaure a parcouru les terres du monde il y a 68 à 66 millions d'années, avant de disparaître durant l'extinction du Crétacé-Paléocène. © Warpaintcobra, Adobe Stock