Une baleine à bosse sauvée par des orques ?

Classé sous :baleine , cétacé , mammifère marin
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Plongez à dos de baleine en Antarctique  Ces images étonnantes ont pu être tournées grâce à des caméras fixées sur le dos de baleines à bosse et de rorquals, en Antarctique. Des scientifiques, avec l’aide du WWF, ont ainsi pu se mettre dans la peau d'une baleine durant 24 à 48 heures. Le but ? Mieux connaître les zones d’approvisionnement de ces grands mammifères marins et demander leur sanctuarisation dans un avenir proche. 

Une expédition d'observation de baleines à partir de Bremer Bay, au sud de l'Australie a été témoin d'un événement surprenant. La nageoire caudale d'une baleine à bosse était prise dans les mailles du matériel de pêche lorsque plusieurs orques se sont dirigées vers le cétacé en difficulté. La réputation des orques en tant que tueurs de baleines a évidemment fait craindre aux spectateurs que la baleine à bosse ne constitue leur repas, pourtant l'interaction qui a eu lieu a été bien différente.

Le nom anglais des orques est killer whales, ce qui signifie « baleines tueuses » mais dans ce cas, ils ont sauvé une baleine à bosse. © Whale Watch Western Australia

Les lignes de pêche ont été ôtées de la baleine par les orques, qui se sont ensuite éloignées. Il serait tentant de dire que les orques ont volontairement sauvé la baleine à bosse car un tel comportement est aisément assimilable à une intention d'entraide que l'Homme peut prêter aux autres animaux. Le sauvetage de la baleine pourrait cependant être le résultat du hasard puisque le déplacement d'eau généré par une orque simplement curieuse a pu ôter le matériel de pêche. Cette rencontre s'est donc très bien terminée car les orques, dont les baleines figurent parmi les proies, se sont ensuite éloignées vers l'ouest tandis que l'individu rescapé a pris la direction opposée.

Les baleines à bosse figurent parmi les proies des orques mais une rencontre récente entre ces deux espèces a permis le sauvetage d'une baleine à bosse. © Whale Watch Western Australia