Au travers de ce dossier réalisé par Michel Caron (ingénieur-agricole) vous allez découvrir la multitude de lombrics qui existent ainsi que leur anatomie tout à fait particulière. Vous saurez tout du lombricompostage et de la lombriculture. Alors, les vers de terre, héros de votre jardin ?

Cela vous intéressera aussi

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Les vers de terreterre provoquent du dégoût chez un bon nombre de personnes, mais absolument pas chez les jardiniers ! Ces lombrics jouent en effet un rôle fondamental dans les espaces cultivés, grâce à leur compostcompost naturel (appelé lombricompost). 

 

       

En fait, il n'existe pas un ver de terre, mais plus de 5.000 espècesespèces aux tailles, aux formes et aux pigmentationspigmentations différentes. De très nombreuses variétés de lombrics sont d'ailleurs encore peu connues, surtout dans les régions tropicales, malgré le développement de la lombriculturelombriculture

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Dans un volumevolume d'un mètre cube de terre, on peut dénombrer jusqu'à 500 vers de terre, sauf en été, une saisonsaison qui ne plaît pas beaucoup à ces précieux auxiliaires, à cause de la sécheressesécheresse du sol. Toujours dans le même volume et dans une prairie parsemée d'arbresarbres fruitiers, il serait possible...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Face aux bénéfices apportés par la présence de vers de terre dans un jardin, on étend aujourd'hui la lombriculture pour développer le lombricompostage. Les lombrics serviront ensuite au lombricompostage, la production de compost à base de...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Les vers de terre peuvent permettre une bonne gestion de nos déchets ménagersdéchets ménagers, tout en favorisant la protection de l'environnement. Le lombricompostage individuel (permis par la lombriculture) est une technique qui se développe dans les jardins bio avec, à la clé, la production d'un bon engrais...

 

 

Image du site Futura Sciences
 

Le lombricompostage consiste donc à placer dans un récipient, appelé « lombricomposteur », des vers de terre qui se nourriront des déchets organiques que vous leur offrirez. Leurs déjections s'accumuleront pour constituer un lombricompost de la consistance d'un terreau, sans odeur.