Planète

En bref : le poisson, une richesse pas toujours renouvelable

ActualitéClassé sous :zoologie , poissons

-

Les morues qui se reproduisent mal au large du Canada, la sardine qui a disparu des eaux de Namibie, le mérou qui s'éteint au Sénégal... Non, le poisson n'est pas une ressource inépuisable et même si le réchauffement océanique observé dés les années 1960 est en cause dans la désertification marine, la pêche pratiquée à outrance depuis des années n'est pas innocente dans ce triste constat !

"Dans les océans, dès que l'on touche à une composante" les écosystèmes sont perturbés, parfois à jamais, a souligné Philippe Cury, chercheur de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) qui a participé à la réunion d'un organisme pour l'étude des milieux marins, Eur-Océans. Ainsi, la chaîne alimentaire marine est entièrement affectée, y compris les gros prédateurs qui trônent au sommet de cette chaîne.

Pourtant, l'optimisme devrait permettre de progresser car les gens sont de plus en plus concernés par les problèmes d'ordre écologique, et "le public ne veut plus qu'on fasse n'importe quoi" a estimé M. Cury. Déjà, aux Etats-Unis, les instituts de pêche doivent restaurer les ressources dans les sites qu'ils ont exploités et des régulations globales très fortes sont en préparation, a-t-il noté. L'avenir nous dira si nous avons agi à temps ou non...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi