Planète

Science décalée : toutes les vaches ne font pas le même "Meuh !"

ActualitéClassé sous :vache , veau , langage

Des chercheurs britanniques ont étudié la conversation des vaches et trouvé qu'elles émettaient des sons différents selon la distance entre elles et leur veau. Celui-ci émet un Meuh ! particulier quand il veut du lait de sa mère.

Une vache émet des sons graves ou aigus selon le contexte. © Roboiitgrs, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

De manière générale, les sons émis par les animaux jouent des rôles dans la communication et les rapports sociaux, par exemple pour qu'ils puissent s'identifier les uns par rapport aux autres. Ainsi, on peut parfois se demander ce que peuvent bien se dire les vaches dans un troupeau. Des chercheurs de l'université de Nottingham se sont intéressés à cette question, et plus particulièrement au dialogue entre les vaches et leurs petits.

Les scientifiques ont enregistré et analysé les sons émis par les vaches dans une ferme située dans le Nottinghamshire, grâce à un équipement audio très sensible. Pour ce travail, ils ont employé la théorie « source-filtre » : elle considère que la source des sons provient du souffle pulmonaire qui fait vibrer les cordes vocales ; le filtre est représenté par les cavités supra-glottiques (organes vocaux supérieurs) qui modifient le son en amplifiant certaines fréquences, par exemple grâce aux mouvements de la langue et des lèvres. Les résultats paraissent dans la revue Applied Animal Behaviour Science.

Les vaches émettent des sons différents selon le contexte

Les chercheurs ont ainsi identifié deux types de sons utilisés par les vaches, avec des structures acoustiques bien différentes. Ceux-ci étaient émis dans deux contextes distincts, selon la distance à laquelle se trouvait le veau.

Lorsque les vaches sont proches de leur veau, c'est-à-dire en général dans les 3 à 4 semaines qui suivent la naissance, elles font des sons graves, à basse fréquence. Ces sons sont produits la bouche fermée ou partiellement ouverte, avec une fréquence fondamentale d'environ 81 Hz.

Le veau émet un son particulier s’il veut téter. © David Monniaux, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Mais lorsque les vaches ne voient pas leur petit et qu'elles sont éloignées de lui, elles émettent des sons plus aigus et forts, à haute fréquence (153 Hz environ). De même, lorsque les veaux sont séparés de leur mère et qu'ils veulent du lait, ils émettent des sons particuliers, avec une fréquence d'environ 143 Hz. Certaines informations sont transmises dans l'appel des veaux, comme l'âge, mais pas le sexe.

Des appels distincts selon les individus

De plus, ces trois types d'appels différents étaient distincts en fonction des individus : les chercheurs ont trouvé une « individualisation » des sons propres au couple mère-enfant. Pour le principal auteur de cet article, Monica Padilla de la Torre, de l'université de Nottingham, « la recherche montre pour la première fois que les appels entre la mère et ses petits dans le bétail sont individualisés - chaque veau et vache a un appel caractéristique et exclusif qui leur est propre ».

Ceci pourrait avoir des applications pour l'élevage des animaux. Pour Alan McElligot de la Queen Mary University of London, également auteur de cet article, « c'est la première fois que les appels complexes du bétail ont été analysés en utilisant les techniques les meilleures et les plus récentes. Nos résultats fournissent une excellente base pour rechercher des indicateurs vocaux du bien-être du bétail ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi