Planète

La Terre découvre son côté sombre

ActualitéClassé sous :Terre , Pollution , rayonnement

Depuis plusieurs décennies, les scientifiques constatent une baisse d'intensité des rayons solaires atteignant le sol alors qu'aucune variation significative de la clarté du Soleil n'a été relevée par les satellites d'observation.

En moyenne, la Terre a ainsi perdu 10 % de luminosité depuis la fin des années 1950, un phénomène accentué dans certaines régions d'Asie, d'Europe et des Etats-Unis.

Une partie des chercheurs pense que ces changements sont liés à la pollution atmosphérique. Celle-ci favoriserait la formation de gouttelettes d'eau à l'origine de nuages de plus en plus nombreux. Par ailleurs, les particules de suie renverraient une partie du rayonnement solaire vers l'espace. Mais ces explications ne convainquent pas tout le monde.

Par exemple, l'Antarctique, une zone où l'activité industrielle est interdite, voit également sa luminosité baisser. La justesse même des données, collectées par des radiomètres, est parfois remise en cause.

En absence d'entretien, de la poussière peut en effet se déposer sur les parois des appareils et biaiser les résultats. Enfin, la majorité des instruments de mesure sont placés sur la terre ferme et non au niveau des océans qui occupent pourtant la plus grande surface de notre planète.

Cela vous intéressera aussi