Planète

Des mini-tsunamis ont traversé le Pacifique

ActualitéClassé sous :Terre , séisme , tremblement de terre

Au nord du Japon, dans le Pacifique, un puissant tremblement de terre a provoqué l'évacuation de milliers de personnes, par crainte d'un tsunami. Il n'a pas eu lieu mais les vagues ont traversé tout le Pacifique et touché la Californie.

C'est à environ 390 km au large de l'île d'Etorofu, dans l'archipel des Kouriles qu'était situé l'épicentre du séisme. L'hypocentre, lui, a été localisé à 30 kilomètres sous le fond de l'océan. Crédits : Carte des Editions La Découverte, Paris

Mercredi 15 novembre, à 11 h 15 TU (temps universel), un très violent séisme a secoué l'archipel des Kouriles, situé entre le nord du Japon et la péninsule russe du Kamtchatka. Avec un hypocentre détecté à trente kilomètres sous le fond du Pacifique, la puissance de ce tremblement de terre a été estimée à 8,1 (échelle de Richter) par l'Agence météorologique japonaise, et à 8,3 par l'Institut national de géophysique américain, ce qui le classerait en dix-neuvième position des séismes les plus puissants jamais enregistrés dans le monde.

C'est le Japon qui a réagi le premier, grâce à son système d'alerte bien rôdé. Moins d'un quart d'heure après la détection d'un séisme « d'au moins 7,9 » selon les premières estimations, à 11 h 29 TU précisément, les services d'alerte ont été activés. Tous les réseaux de communications ont été mobilisés, la chaîne de télévision nationale NHK a interrompu ses programmes et les autres diffusaient l'information en direct sur une partie de l'écran. Des véhicules munis de haut-parleurs sillonnaient les rues de la ville de Nemuro, au nord-est de l'île de Hokkaido, elle-même située au nord du Japon et à 600 kilomètres du séisme. Sur toute l'île, 130 000 personnes auraient quitté leur domicile.

Raz-de-marée modèles réduits

L'alerte a également été déclenchée en Russie, où 10 000 personnes des îles Kouriles se sont réfugiées en altitude. Elle a ensuite été relayée à Hawaii, à plusieurs milliers de kilomètres à l'ouest.

Finalement, cet imposant séisme n'a accouché que de tsunamis miniatures. Des vagues de 40 à 75 centimètres de haut ont touché tout l'archipel des Kouriles et Hokkaido. Six heures après le tremblement de terre, elles ont effectivement touché Hawaii, où une femme a été légèrement blessée.

Curieusement, c'est de l'autre côté du Pacifique, à Crescent City, un port de Californie, que des dégâts ont été notés. A 23 h 00 TU, soit 12 heures après le séisme, le niveau de la mer est brutalement monté de 60 centimètres à 1 mètre, selon les déclaration faites à l'AFP par Paul McAndrews, un des responsables du port de cette ville. Des bateaux ont été drossés sur les pontons, deux de ces derniers étant endommagés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi