Planète

Le gagnant de la tronçonneuse d'Or !

ActualitéClassé sous :Terre , forêt amazonienne , déboisement

La "Tronçonneuse d'or" a été remportée après un vote sur Internet par le gouverneur de l'Etat amazonien du Mato Grosso, Blairo Maggi. Ce prix est décerné par Greenpeace au principal responsable de la déforestation de l'Amazonie.

Déforestation en Amazonie - Etat de Para au nord du Matto Grosso © Spot

"L'humour est une critique beaucoup plus corrosive que la colère", a déclaré Paulo Adario, responsable de la campagne pour la protection de l'Amazonie de Greenpeace.

M. Maggi, à la tête du troisième Etat le plus grand du Brésil (903 357 km2), a été désigné à l'issue d'un vote de 27 000 internautes pour recevoir cette "statuette en bois exploité de façon clandestine", selon les organisateurs. Il est arrivé devant le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva.

D'août 2003 à août 2004, le Brésil a perdu 26 130 km2 de forêt amazonienne, une surface équivalent pratiquement à celle d'un pays comme la Belgique, en raison des activités humaines néfastes à l'environnement, selon des données officielles diffusées.

Selon Greenpeace, le gouverneur du Mato Grosso est responsable pour 40 % de ce total. Mercredi, les animateurs d'un programme humoristique de la télévision brésilienne ont tenté de remettre la "Tronçonneuse d'or" à M. Maggi, qui l'a refusée, a affirmé l'organisation.

La déforestation par brûlis pour la culture du soja ou l'élevage de bovins et l'abattage illégal d'arbres, qui permet le trafic de bois précieux, sont la conséquence du recul de la frontière agricole qui empiète chaque fois plus sur la forêt, dans les Etats de Mato Grosso (centre-ouest) et du Rondonia (ouest), avec des hausses de 23 % et 20 % respectivement par rapport à 2003.

Dans l'Etat amazonien du Para, le déboisement est étroitement lié à l'action des chercheurs d'or et des exploitants forestiers qui ont ouvert 90 000 km de routes clandestines.

Cela vous intéressera aussi