Planète

Un filtre pour eau de pluie polluée

ActualitéClassé sous :Terre , eaux pluviales , Pollution

-

Les eaux pluviales sont de plus en plus polluées : des quantités importantes de polluants transportés par les cours d'eau détériorent la nappe phréatique.

Une station d'épuration Crédit : http://www.romorantin.fr

A la chaire de traitement des eaux et des déchets de l'Université technique de Munich, un système de filtrage en plusieurs étapes est en cours de développement sous la responsabilité du Prof. Martin Faulstich. Ce système, qui permettra de traiter de manière fine les écoulements d'eaux, sera particulièrement utile pour diminuer la pollution par les eaux pluviales de zones habitées à forte densité de constructions. Dans ces zones, l'urbanisation a conduit à une collecte de volumes d'eau croissants, ce qui a réduit considérablement les infiltrations dans le sol et augmenté le risque de montée des eaux : l'eau ruisselle surtout au travers de canalisations coûteuses, empêchant la régénération de la nappe phréatique et surchargeant les stations d'épuration. Celles-ci laissent ainsi s'échapper des déchets susceptibles de polluer les nappes phréatiques. C'est pourquoi, des efforts importants sont à faire pour augmenter l'infiltration directe des eaux de pluie, malgré le risque inhérent de pollution des sols et des eaux souterraines. En effet, l'eau de pluie véhicule, outre des éléments de pollution aérienne, des déchets de surface liés à la pollution urbaine.

L'équipe du Dr Brigitte Helmreich développe à cette fin un projet visant la mise au point d'un filtre qui permettra l'infiltration d'eaux épurées. Dans une phase ultérieure, ce filtre sera installé dans un puits pour traiter les eaux d'écoulement des chaussées. Après un premier filtrage pour retirer les déchets les plus gros (par ex. les feuilles), l'eau circule de bas en haut à travers divers filtres pour éliminer les déchets organiques et anorganiques. L'eau purifiée est ensuite canalisée pour s'infiltrer naturellement dans le sol sans risque de pollution.

Outre l'efficacité, une attention particulière est portée à la robustesse et au coût des solutions retenues dans la perspective d'une généralisation du dispositif. Ce projet expérimental devrait de ce fait être suivi d'une étude complémentaire sur la mise en oeuvre technique de ce nouveau procédé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi