Planète

Analyse des sols et de leur efficacité dans le traitement de l'eau

ActualitéClassé sous :Terre , traitement des eaux , filtration

Les usines de traitement d'eau utilisent depuis des décennies la méthode de filtration sur berges pour mettre de l'eau potable à disposition du public.

Station d'épuration Crédit : http://www.romorantin.fr

Le principe est simple : on creuse au niveau des berges d'un lac ou d'un fleuve des "fontaines" d'eau potable. En amont, les eaux de surface s'infiltrent aux alentours des berges et atteignent les nappes phréatiques, d'ou l'eau sera à nouveau pompée. En raison des propriétés naturelles de filtration des couches du sol, les éléments polluants sont retenus dans la matrice et idéalement désintégrés par les microorganismes du sol. De l'eau claire et purifiée sort des fontaines et peut être considérée comme potable après un traitement supplémentaire minime.

Les mécanismes exacts influençant efficacité de la filtration et de la désintégration biologique sont encore mal connus. Ces processus ont été étudiés durant deux années par des chercheurs de l'Institut fur Technischen Umweltschutz (Institut pour les techniques environnementales) au sein de la de la Technische Universitat de Berlin (T.U.). Ils ont mené des recherches sur les eaux de Berlin et mettent actuellement en place une classification universelle indiquant quel sol est le "filtre" idéal pour quel type de pollution. Une partie importante des résultats obtenus a déjà été confirmée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi