Cette photo, prise en Indonésie, a remporté le 2e prix de la catégorie Macro du concours Ocean Art de la plus belle photo sous-marine 2019. © Jenny Stock, Ocean Art

Planète

Les plus belles photos sous-marines de 2019

ActualitéClassé sous :Sous la mer , photo sous-marine , Ocean Art Competition

La superbe photo de phoque crabier de Greg Lecoeur a remporté le prestigieux concours Ocean Art Underwater Photo Competition. Futura a sélectionné les plus belles photos sous-marines parmi les gagnants de l'édition 2019.

La 8e édition du concours Ocean Art Underwater Photo Competition, organisée par The Underwater Photography Guide, vient de dévoiler les gagnants de 2019. Le jury a dû départager les images d'amateurs et de professionnels en provenance de 78 pays dans 16 catégories, dont deux ont fait leur apparition cette année (Conservation et Plongée en eaux sombres). Les lauréats se partagent plus de 85.000 dollars de prix (76.300 euros), dont un voyage de 7 jours pour explorer les fonds sous-marins de Palau qui revient au grand vainqueur Greg Lecoeur.

1er prix : Phoque crabier

Cette photo a été prise dans des conditions extrêmes, lors d'une plongée sous la surface des glaces de l'Antarctique dans une eau avoisinant les -1 °C. Le phoque crabier est l'espèce de phoque la plus abondante dans le monde. Contrairement à ce que laisse penser son nom, il ne se nourrit pas de crabe mais à 95 % de krill, une sorte de mini crevette de 4 à 7 cm de long.

Phoque crabier (Antarctique). © Greg Lecoeur, Ocean Art

1er prix catégorie Macro : Radiographie

Cet hippocampe semi-transparent a été capturé par le photographe Stephano Cerbai lors d'une plongée à Puerto Galera, au centre de l'archipel des Philippines. Les hippocampes sont relativement faciles à photographier, car ils se déplacent lentement. On en trouve dans toutes les mers du monde, avec au moins une cinquantaine d'espèces connues.

Radiographie (Philippines). © Stephano Cerbai, Ocean Art

1er prix catégorie Vie sous-marine : Balade amicale

Une petite raie fouet rose (Himantura fai) profite d'une balade gratuite sur le dos de sa grande cousine, une raie mêlée (Raja microocellata). Cette attitude lui permettrait d'économiser de l'énergie et de profiter des restes alimentaires de la grosse raie. Le duo a été photographié sur l'épave du SS Yongala, dans la Grande Barrière de Corail au large d'Ayr, dans le Queensland (Australie).

Balade amicale (Australie). © Paula Vianna, Ocean Art

1er prix catégorie Nudibranches : Joyaux de Mooloolaba

Située à l'embouchure du fleuve Mooloolah sur la côte ouest de l'Australie, la ville de Mooloolaba est réputée pour ses plages et ses appartements de luxe. Mais ses eaux abritent aussi une riche diversité de nudibranches, aussi appelées limaces de mer. On en a trouvé jusqu'à 350 espèces le long des 600 mètres de la rive ! Cette cérate (Flabellina vivid purple cerata) aux couleurs mauves chatoyantes a tapé dans l'œil de la photographe Jenny Stock.

Joyaux de Mooloolaba (Australie). © Jenny Stock, Ocean Art

1er prix catégorie Supermacro : Œufs de poisson clown

Tumbalen, à Bali en Indonésie, est un haut lieu de la plongée sous-marine. On y trouve plus de 3.000 espèces de poisson et 700 espèces de coraux, grâce à un important courant marin riche en nutriments qui connecte les océans Indien et Pacifique. Il a néanmoins fallu pas mal de patience à Paolo Isgro pour photographier ces œufs de poisson clown à l'aide d'un zoom optique de 4,5.

Œufs de poisson clown (Indonésie). © Paolo Isgro, Ocean Art

1er prix catégorie Eaux sombres : Dents de serpent

Le Kali macrodon est un poisson benthique évoluant habituellement entre 1.500 et 2.500 mètres, qui vit tapi dans la vase en attendant que passe une proie. Mais il fréquente parfois les eaux pélagiques quand il est encore jeune, comme ce spécimen capturé par le photographe Fabien Michenet lors d'une plongée au large de Tahiti, en Polynésie française.

Dents de serpent (Polynésie française). © Fabien Michenet, Ocean Art

1er prix catégorie Conservation : La victime

Cette photo de tortue emmêlée dans un filet de pêche illustre à elle seule les dégâts causés par le matériel de pêche abandonné. On estime ainsi que 640.000 tonnes de filets, lignes, cordages et gilets de sauvetage sont perdus ou volontairement rejetés en mer chaque année. Autant de pièges mortels pour les animaux marins qui meurent noyés sans pouvoir revenir à la surface.

La victime (Bahamas). © Shane Gross, Ocean Art

1er prix catégorie Grand angle Compact : Camouflage

« C'est une incroyable chance d'avoir pu photographier ce roi du camouflage, imitant à la perfection les laminaires jaunes dans lesquelles il se dissimule », témoigne la photographe Talia Greis, à l'origine de ce cliché. Il lui a fallu patienter plusieurs heures à scruter les algues se balançant au gré des courants pour apercevoir enfin le poisson émerger de sa cachette.

Camouflage (Australie). © Talia Greis, Ocean Art

1er prix catégorie Vie animale Compact : Mérou bouche ouverte

Cet impressionnant mérou a été photographié au large de Marsa Shagra qui accueille l'un des plus beaux récifs coralliens de la mer Rouge, en face d'Elphinstone, en Égypte. Ce récif accueille à lui seul plus de 300 espèces de poissons dont 15 endémiques : barracuda, mérou, maquerelle, requin pointe noire et blanche, poisson grenouille et requin-léopard.

Mérou bouche ouverte (Égypte). © Ferenc Lorincz, Ocean Art

3e prix catégorie Portrait : Crapauds

Au printemps, le lac de Big Monticolo, près de Bolzane au nord de l'Italie, voit affluer les crapauds en train de s'accoupler. L'occasion pour le photographe Claudo Zori de saisir ce couple à la tombée de la nuit, lorsque les touristes ont fini de se baigner. Le lac est entouré de rochers d'un côté et d'un marécage sur son autre bord, là où s'épanouissent les batraciens.

Crapauds (Italie). © Claudo Zori, Ocean Art
Pour en savoir plus

Photo sous-marine : les plus belles photos 2018

Article de Céline Deluzarche publié le 25/001/2018

Un ballet de raies manta, une limace de mer translucide ou une araignée de mer en plein festin : voici une sélection des photos récompensées au concours international Ocean Art de la photo sous-marine pour son édition 2018, dans les différentes catégories.

Le jury de la compétition Ocean Art de la photo sous-marine, organisée par le Guide de la Photographie sous-marine, a dû avoir bien du mal à choisir parmi des milliers d'images d'amateurs et professionnels provenant de 70 pays. Plus de 80.000 dollars ont été distribués aux gagnants sous forme de voyages, l'une des plus grosses sommes pour un concours photo.

1er prix général

Le premier prix toutes catégories confondues a été attribué à cette magnifique photo de deux mâles raies manta faisant la ronde autour d'une femelle. Le spectacle a été photographié à Honda Bay, aux Philippines.

« Le ballet des raies ». © Duncan Murrell, Ocean Art Competition 2018

1er prix catégorie Grand angle

Saisie près de Saint-Gilles à l'île de la Réunion, dans l'océan Indien, cette baleine à bosse surveille de près le plongeur qui joue avec son petit. L'animal, ici situé à 15 mètres de profondeur, pèse plus de 30 tonnes.

« Gentil géant ». © François Baelen, Ocean Art Competition 2018

1er prix catégorie Macro

Cet étonnant calamar presque transparent (de sept centimètres environ) se trouvait juste à la surface lorsque le photographe l'a aperçu au large de Kailua-Kona, à Hawaï.

« Ancistrocheirus ». © Jeff Milisen, Ocean Art Competition 2018

6e prix catégorie Vie sous-marine

Tulamben, à Bali, est l'un des spots de plongée les plus renommés de la planète. La preuve avec cet étonnant cliché d'une crevette émergeant de la bouche d'un mérou. Elle ne court pourtant aucun risque : ce « nettoyage » est un échange de bons services entre les deux espèces.

« Nettoyage ». © Liang Fu, Ocean Art Competition 2018

2e prix catégorie Portrait

Les plongées dans la réserve marine de Banco Chinchorro au Mexique réservent parfois des frayeurs, comme cette rencontre avec un crocodile. C'est avec son appareil que la photographe a réussi à repousser l'assaillant.

« Les crocs dans la poussière ». © Christina Barringer, Ocean Art Competition 2018

5e prix catégorie Eaux froides

Ce saumon rouge (Oncorhynchus nerka) vivant dans le Pacifique remonte dans les eaux froides de la rivière Adams, en Colombie Britannique au Canada pour se reproduire. Le photographe a attendu plusieurs heures pendant 4 jours avant de pouvoir saisir ce cliché.

« Matin brumeux sur la rivière Adams ». © Eiko Jones, Ocean Art Competition 2018

2e prix catégorie Nudibranches

Le corps de cette limace à quatre lignes (Polycera quadrilineata) et quasi translucide. D'une taille d'environ 3 à 4 cm, elle est courante sur les côtes de Scandinavie, comme ici dans l'ancien dock de Bremnes en Norvège.

« Polycera quadrilineata ». © Fredrik Ehrenström, Ocean Art Competition 2018

2e prix catégorie Macro sans miroir

L'île Verte à Taïwan abrite des trésors méconnus pour les plongeurs. Comme ce nudibranche ayant trouvé refuge au fond d'une algue verte (Boergesenia forbesii) qui forme d'étonnantes ampoules transparentes.

« La vie en bulle ». © Owen Yen, Ocean Art Competition 2018

1er prix catégorie Vie sous-marine compact

Lors de leur mue, les crabes deviennent extrêmement vulnérables car il faut environ trois jours pour que leur nouvelle carapace orange durcisse. Ils deviennent alors la proie des araignées de mer, comme sur ce cliché pris au large de Victoria en Australie.

« Le crabe cannibale ». © PT Hirschfield, Ocean Art Competition 2018

3e prix catégorie Photo artistique

Les cénotes, dans la péninsule du Yucatán au Mexique, sont des gouffres partiellement remplis d'eau. Le photographe a eu la chance d'appuyer sur son déclencheur au moment où un rayon de soleil venait frapper son masque, donnant une atmosphère un peu magique à la photo.

« La face cachée du Yucatán ». © Guillaume Néry, Ocean Art Competition 2018
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !