L’Europe vient de connaître son mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré. © mozZz, Adobe Stock
Planète

Réchauffement climatique : octobre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe

ActualitéClassé sous :Réchauffement climatique , température , mois le plus chaud

Dans le monde, ce mois d'octobre 2020 monte sur la dernière marche du podium des mois d'octobre les plus chauds jamais enregistrés sur notre planète. En Europe, avec une température moyenne de 1,6 °C supérieure aux normales, c'est même le mois d'octobre le plus chaud que nous ayons connu.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'histoire du réchauffement climatique en 35 secondes  En intégrant graphiquement les mesures de températures dans presque tous les pays du Globe entre 1900 et 2016, cette animation montre de façon saisissante l’augmentation du nombre d'« anomalies de température », donc des écarts par rapport à une moyenne. On constate qu'en un peu plus d'un siècle, la proportion vire au rouge. 

En plein rebond de la pandémie de Covid-19, les experts du programme européen de surveillance de la Terre Copernicus publient un nouveau bulletin météo alarmant. Ce mois d'octobre 2020 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe. Avec des températures moyennes supérieures de 1,6 °C à celles de la période 1981-2010.

Au niveau mondial, ce mois d'octobre ne termine qu'à la troisième place des mois d'octobre les plus chauds. Mais les scientifiques soulignent que les six mois d'octobre les plus chauds ont été enregistrés... ces six dernières années !

Notons toutefois que ce mois d'octobre 2020 a, pour la France, mis fin à une interminable série de mois « dans le rouge ». Depuis seize mois consécutifs, les températures dépassaient les moyennes de saison. Le mois dernier, la fraîcheur s'est installée sur notre pays. La température moyenne s'est maintenue à 0,5 °C en dessous des températures de la période 1981-2010.

Mais ce déficit est loin de renverser la tendance de l'année. Entre janvier et octobre 2020, l'indicateur thermique moyen se fixe à 15,15 °C, battant assez largement le record de 2018, établi à 15,01 °C.

Vers l’année la plus chaude jamais enregistrée ?

Pour que 2020 devienne l'année la plus chaude enregistrée en France -- devant 2018 --, il suffirait désormais que novembre et décembre s'affichent à des moyennes de +0,58 °C. Au niveau mondial aussi, les neuf premiers mois de l'année ont été particulièrement chaud. Et 2020 pourrait tout simplement finir par rafler le titre, et ce, alors même qu'il s'agit d'une année sans phénomène El Niño.

Résultat, après avoir presque atteint un record d'étendue minimale cet été, la glace tarde à se reformer en Arctique. L'étendue de la glace de mer était la plus faible en octobre 2020 depuis le début des mesures par satellite en 1979. Octobre a également été le quatrième mois consécutif avec des conditions libres de glace le long de la route maritime du Nord, une voie de navigation longeant la côte arctique russe jusqu'au détroit de Béring.

Dans l'Antarctique en revanche, les niveaux étaient supérieurs à la moyenne pour le deuxième mois consécutif, après 48 mois d'étendue inférieure à la moyenne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !