En cette année 2020, le destin semble s’acharner sur notre planète. Mais les scientifiques sont d’un autre avis. Le destin n’y est pour rien. C’est le réchauffement climatique qu’il faut blâmer. Et cela ne fait que commencer. © Jo Raphael, Adobe Stock
Planète

Réchauffement climatique : « les années 2030 seront pires que les années 2020 »

ActualitéClassé sous :Réchauffement climatique , catastrophe naturelle , catastrophe climatique

-

[EN VIDÉO] Sommes-nous dans l'ère du feu ?  Depuis peu, l'historien américain Stephen Pyne et la philosophe française Joëlle Zask popularisent un nouveau concept : le pyrocène. L'ère du feu. Avec laquelle nous devrions désormais cohabiter. Mais de quoi s'agit-il ? 

En l'an 2000, un tel scénario aurait pu faire l'objet d'un film de science-fiction à succès. Mais en 2020, il correspond tout simplement à la réalité. La Terre va mal. Elle subit catastrophe naturelle après catastrophe. Pire : les scientifiques assurent que nous n'avons encore rien vu !

Cette année 2020 a commencé avec des incendies monstrueux en Australie. Puis, nous avons eu des records de températures... à faire froid dans le dos : 38 °C en Sibérie et 54,4 °C dans la bien nommée Vallée de la mort, aux États-Unis.

L'Amazonie a elle aussi connu des incendies d'une ampleur qui n'avait pas été vue depuis une quinzaine d'années. Dans l'Atlantique, ce ne sont pas moins de 17 tempêtes tropicales qui ont déjà été nommées depuis le début de cette saison des ouragans. Certains annoncent même que, dans les jours qui viennent, quatre de ces tempêtes pourraient sévir en même temps. Au Japon et en Corée du Sud, c'est le typhon Haishen qui a fait de sévères dégâts ces derniers jours.

Alors que la Californie et tout l'ouest des États-Unis sont toujours en proie aux flammes. Et que le Colorado a connu une chute de température de 30 °C en seulement 24 heures.

N'en jetez plus ! La coupe est pleine ? En cette année 2020, le monde semble aller particulièrement mal. Mais à en croire les scientifiques, lorsque d'ici quelque temps nous regarderons en arrière, nous pourrions bien repenser à 2020 comme au « bon vieux temps ».

Parce que la plupart de ces catastrophes naturelles sont imputables -- au moins en partie -- au réchauffement climatique« les choses vont encore empirer... dramatiquement », prévient par exemple Kim Cobb, climatologue à Georgia Tech, dans un communiqué de l’Associated Press.

La Californie connait une situation sécheresse qui dure depuis près de 20 ans. Une situation qui ne s’était jamais produite depuis l’arrivée des Européens dans la région. Et qui aujourd’hui, alimente les feux de forêt d’une ampleur sans précédent qui teintent la ville de San Francisco de rouge. © Attila Adam, Adobe Stock

Ne pas prendre peur et agir !

« Il me semble que ce qui arrive aujourd'hui correspond bien à ce que nous avions annoncé il y a dix ans », rappelle de son côté Kathie Dello, climatologue de l'État de Caroline du Nord. À l'époque, difficile de s'imaginer une telle réalité. Tout comme il est difficile d'envisager aujourd'hui -- malgré les prévisions des scientifiques -- que les choses vont encore empirer.

« Les années 2030 seront nettement pires que les années 2020 », assure Kim Cobb. Et d'ici 30 ans, nous devrions avoir à subir des catastrophes climatiques deux fois plus nombreuses et plus intenses que celles que nous vivons aujourd'hui.

Immense nuage de fumées dégagé par les méga-incendies en Californie. Image prise le 9 septembre 2020 par le satellite DSCVOR de la Nasa. © Nasa, DSCVOR, EPic

« Certains veulent blâmer 2020, mais 2020 n'est pas responsable. Nous connaissons le comportement qui nous a menés là, souligne Kathie Dello. Nous avons injecté plus d'énergie dans le système qu'il ne pouvait en absorber », ajoute Petteri Taalas, le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale. Un problème de physique de base qui ne surprendra donc aucun scientifique.

La conclusion de Jonathan Overpeck, climatologue et doyen de l'université du Michigan ? « Je ne veux pas effrayer les gens. J'espère simplement qu'en nous penchant sur 2020, nous nous dirons enfin que les choses sont allées suffisamment loin et qu'il est temps d'agir contre le réchauffement climatique. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !