La Chine vient de connaître son été le plus chaud depuis 60 ans, associé à une sécheresse déjà historique. Une situation qui a déjà des conséquences importantes sur l'électricité, l'agriculture et la production alimentaire mondiale.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Changement climatique : comment protéger nos villes des coups de chaleur ? Pour limiter les températures en milieu urbain lors des canicules estivales, il faut réfléchir à cette question dès la conception des aménagements, bâtiments d'habitation ou d'activité, voirie, plans de circulation, etc. Un programme d'études européen, Urban Fluxes, pose les jalons pour mieux construire les cités de demain.

La vaguevague de chaleurchaleur durable que vient de connaître la Chine a mené à une sécheressesécheresse catastrophique. La zone la plus affectée, le bassin du Yangzi qui traverse la Chine centrale d'ouest en est sur 6.300 km, héberge des millions de personnes. La caniculecanicule a duré plus de 70 jours consécutifs, avec des températures souvent supérieures à 40 °C dans plus de 17 provinces, concernant 900 millions d'habitants.

Plus de 260 stations météométéo chinoises ont enregistré un record absolu de chaleur au cours de l'été 2022. Les services météo ont relevé jusqu'à 45 °C à Beibei en journée et jusqu'à 34,9 °C en pleine nuit à Chongqing.

Toute la moitié sud du pays a été touchée par la sécheresse, qualifiée de sévère (niveau 3 sur 4) sur un tiers de la Chine. À Hunan, le déficit de précipitations au cours de l'été atteint -60 %. Le sud de l'Asie, dont la Chine, fait partie des zones les plus impactées du globe par les vagues de chaleur provoquées ou aggravées par le réchauffement climatique.

Le plus grand lac d'eau douce du pays est asséché

Le lac Poyang est un exemple frappant de la sécheresse historique. Le niveau de ce lac, le plus grand du pays en ce qui concerne l'eau douceeau douce, fluctue entre l'hiverhiver et l'été, mais la saisonsaison estivale est toujours marquée par un niveau élevé en raison des pluies fréquentes. Cependant, le lac n'a pas pu se remplir au cours de l'été 2022 en raison du déficit de pluie et de la sécheresse du bassin de Yangzi. Ces images des satellites OLI et Landsat8 de la Nasa montrent la différence entre le 10 juillet et le 27 août 2022.

Le niveau le plus élevé de l'année a été atteint fin juin (25 mètres), juste avant la 1re photo, et a ensuite chuté jusqu'à 12 mètres jusqu'au 6 août. Jamais un niveau aussi bas n'avait été enregistré en été depuis le début des relevés en 1951. Le 30 août, le niveau s'est de nouveau abaissé à 8,9 mètres. Ce niveau extrêmement bas correspond à celui que l'on retrouve l'hiver et s'est donc produit avec 100 jours d'avance. Des millions d'habitants dépendent de ce lac pour l'eau potable, l'irrigationirrigation des cultures et l'électricité.

Le manque d'eau a des conséquences nationales et internationales

Le deuxième lac d'eau douce le plus important du pays, Dongting, souffre également d'une sécheresse historique. La rivière Yangzi est descendue à son niveau le plus bas depuis 1865, obligeant à des coupures d'électricité. Dans cette zone, de nombreuses entreprises ont été contraintes de fermer en raison du manque d'électricité issue de l'énergie hydroélectrique. La province de Sichuan génère en temps normal 30 % de l'énergie hydroélectrique de la Chine, mais les vagues de chaleur et de sécheresse 2022 ont été responsables d'une forte chute de la production : 440 millions de kWh par jour au lieu de 900 millions de kWh par jour en temps normal.

L'agricultureagriculture souffre aussi énormément du manque d'eau : pour soutenir les fermiers souffrant de la sécheresse, le gouvernement chinois a annoncé débloquer une enveloppe de 10 milliards de yuans (soit 1,45 milliard d'euros). Les productions de riz, de maïsmaïs et de blé sont fortement touchées et cela aura des conséquences au niveau de l'approvisionnement alimentaire, comme au niveau de l'économie, avec des retombées à l'étranger. Un coup dur pour la production alimentaire mondiale à une période où les imports de céréales sont déjà nécessaires dans de nombreux pays pour pallier les conséquences du conflit entre la Russie et l'Ukraine.