« 37 % de tous les décès liés à la chaleur, étaient attribuables au réchauffement climatique ». © fizkes, Adobe Stock
Planète

Allez-vous mourir à cause du réchauffement climatique ?

ActualitéClassé sous :Réchauffement climatique , Santé , mortalité

-

[EN VIDÉO] L'histoire du réchauffement climatique en 35 secondes  En intégrant graphiquement les mesures de températures dans presque tous les pays du Globe entre 1900 et 2016, cette animation montre de façon saisissante l’augmentation du nombre d'« anomalies de température », donc des écarts par rapport à une moyenne. On constate qu'en un peu plus d'un siècle, la proportion vire au rouge. 

Plus d'un tiers des décès, dans lesquels de fortes chaleurs sont impliquées entre 1991 et 2018, est attribuable au réchauffement climatique causé par les activités anthropiques, selon une étude parue dans Nature Climate Change.

Le réchauffement climatique, dû aux activités anthropiques, impacte considérablement la Planète et, par conséquent, la santé humaine. Les vagues de chaleur affectent les personnes vulnérables, âgées, mais aussi les jeunes, car les températures élevées augmentent, entre autres, la concentration de l'ozone, ce qui peut endommager le tissu pulmonaire ; elles entraînent aussi des pertes de productivité agricole dues aux sécheresses, fragilisant la sécurité alimentaire ; les chaleurs excessives favorisent la propagation des maladies infectieuses, aussi appelées zoonoses ; elles déstabilisent le monde entier. Ainsi, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), ce changement climatique est responsable d'au moins 150.000 décès par an, chiffre qui devrait doubler d'ici 2030. 

Infographie: Les pays où le climat fait le plus de victimes | Statista

Les événements météorologiques extrêmes font des milliers de victimes, d'après l’étude Global Climate Risk Index 2018 du think tank Germanwatch

Pour l'instant, les scénarios de conditions climatiques futures prévoient une augmentation substantielle des températures moyennes, avec des événements extrêmes. Cela risque d'accentuer la pression sanitaire et d'augmenter le nombre de décès. Une étude publiée dans Nature Climate Change  et menée par une équipe de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (LSHTM) et l'Université de Berne au sein du réseau de recherche collaborative multi-ville, multi-pays (MCC), a voulu déterminer dans quelles mesures les impacts du réchauffement se sont déjà produits au cours des dernières décennies jusqu'à aujourd'hui, en se focalisant sur la mortalité et la morbidité liées à la chaleur. Les résultats sont inquiétants.

Réchauffement climatique : « 37 % des décès liés à la chaleur » 

« Chaque continent subit déjà les conséquences désastreuses des activités humaines sur notre Planète », explique le professeur Antonio Gasparrini (LSHTM), auteur principal de l'étude. Grâce aux données provenant de 732 sites, dans 43 pays à travers le monde, lui et son équipe estiment que, dans l'ensemble, 37 % des décès liés à la chaleur, au cours des récentes périodes estivales, étaient attribuables au réchauffement climatique. Ce pourcentage était le plus élevé en Amérique centrale et du Sud (jusqu'à 76 % en Équateur ou en Colombie, par exemple) et en Asie du Sud-Est (entre 48 et 61 %). Il est à noter que les habitants des pays à faibles revenus ou intermédiaires, sont les plus touchés, alors que ces États ne sont responsables que d'une petite partie seulement des émissions anthropiques par le passé. 

Les estimations montrent également le nombre de décès annuels dus aux changements climatiques d'origine humaine survenus spécifiquement dans certaines villes : 136 décès supplémentaires par an à Santiago au Chili (44,3 % du total des décès liés à la chaleur dans la ville), 189 à Athènes (26,1 %), 172 à Rome (32 %), 156 à Tokyo (35,6 %), 177 à Madrid (31,9 %), 146 à Bangkok (53,4 %), 82 à Londres (33,6 %), 141 à New York (44,2 %) et 137 à Ho Chi Minh Ville (48,5 %). La docteure Ana M. Vicedo-Cabrera, de l'Université de Berne, a déclaré : « Nous nous attendons à ce que la proportion de décès liés à la chaleur continue d'augmenter si nous ne faisons rien pour lutter contre le changement climatique ou si nous ne nous adaptons pas. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !