Planète

Des spinosaures vivaient aussi dans l'hémisphère sud !

ActualitéClassé sous :paléontologie , Baryonyx , Spinosaure

Une vertèbre de spinosaure très proche de celle d'un Baryonyx britannique a été trouvée en Australie. Datant du Crétacé inférieur, alors que la Pangée était déjà bien fragmentée, cette découverte laisse entendre que les populations de dinosaures carnivores des hémisphères nord et sud n'étaient en réalité pas séparées.

Une reconstitution de Baryonyx walkeri, un spinosaure. © Nobu Tamura-wikipédia
  • Suivez l'enquête sur la disparition des dinosaures  

La découverte que viennent de faire des paléontologues anglais et australiens bat quelque peu en brèche les conceptions que l'on avait des dinosaures carnivores. Bien que les dinosaures eux-mêmes aient été retrouvés sur tous les continents, il semblait clair que certaines espèces étaient localisées géographiquement. Ainsi, les fossiles du Tyrannosaurus rex semblaient n'être présents qu'en Amérique du Nord. Plus généralement, la famille des Tyrannosauridés comprenant le T-rex et le genre Tarbosaurus semblait, elle, limitée à l'hémisphère nord.

Or, l'année dernière, les chercheurs du Natural History Museum en Angleterre, du Museum Victoria en Australie et leurs collègues des Universités de Cambridge et Monash ont annoncé avoir bel et bien découvert ce qui semble être un Tyrannosauridé en Australie.

Mesurant environ 4 centimètres de longueur, cette vertèbre du cou appartenait à un petit spinosaure d'environ 2 mètres de long, qui vivait il y a 105 millions d'années pendant la période du Crétacé inférieur en Australie. © Jon Augier-Museum Victoria

Les mêmes chercheurs affirment aujourd'hui avoir trouvé une vertèbre cervicale d'un spinosaure (ce fameux dinosaure popularisé par Jurassic Park dont on sait qu'il mangeait des poissons) en Australie là aussi !

Une nouvelle donne sur la distribution géographique des dinosaures ?

Selon eux, le fossile retrouvé est presque identique à celui d'un Baryonyx découvert en Angleterre. Le Baryonyx possédait un crâne long et étroit, faisant penser à celui d'un crocodile, et était pourvu d'une large griffe au niveau du pouce. C'est un membre de la famille des Spinosauridés et c'est l'un des rares dinosaures dont on soit raisonnablement sûr de connaître le régime alimentaire. Les détails de la découverte des chercheurs vont être publiés dans un article de Biology Letters.

Ces deux découvertes de dinosaures carnivores proches de ceux existant dans l'hémisphère nord permettent de penser que la distribution de ces dinosaures était bien plus globale qu'on ne le pensait. On peut donc s'attendre à de nouvelles surprises dans les années à venir.

Cela vous intéressera aussi