Planète

Dinosaures : Plus ils étaient gros, plus ils étaient chauds !

ActualitéClassé sous :paléontologie , dinosaure , température

Les dinosaures étaient-ils à "sang chaud" ou à "sang froid" ? Selon Jamie Gillooly et ses collègues de l'université de Gainesville en Floride, qui publient les résultats de leurs travaux dans PLoS Biology, tout dépendait de leur taille !

Le corps du Sauroposeidon (au centre) avait probablement une température proche de 47,7 degrés... (Crédits : www.avph.hpg.ig.com.br/)
Image d'un Ankylosaurus Les dinosaures étaient-ils à "sang chaud" ou à "sang froid" ? Tout dépendait de leur taille !

Accéder à la galerie des dinosaures

Ectothermes ou Endothermes ?

Depuis bien longtemps, les dinosaures étaient considérés comme des créatures à « sang froid » - ectothermes - dont la chaleur corporelle provenait du milieu extérieur. Cependant, en juin dernier, des chercheurs du laboratoire Paléoenvironnements et paléobiosphère, ainsi que du laboratoire de Paléomagnétisme du CNRS annonçaient que, contrairement aux idées reçues, certains dinosaures vivant au Crétacé étaient plutôt endothermes - « à sang chaud » - qu'ectothermes. Pour aboutir à ce résultat, ils avaient analysé la composition isotopique de l'oxygène contenu dans des vestiges de dinosaures.

La nouvelle étude menée par l'équipe de Jamie Gillooly part d'un constat simple : la vitesse de certaines réactions biochimiques dépendent de la température. Selon les chercheurs, la relation entre température, taux de croissance et masse du corps peut ainsi être mise en équations, et être appliquée à la majeure partie des animaux.

L'équipe a appliqué cette méthode à huit espèces de dinosaures dont les poids variaient de 12 kilogrammes à 13 tonnes. Pour ce faire, ils se sont appuyés sur des travaux antérieurs calculant le taux de croissance et le poids maximal de ces huit espèces à différents stades de leur vie, puis ont entré ces valeurs dans le modèle. Ainsi, à partir des équations décrites plus haut, ils ont pu estimer leur température.

Plus ils sont gros, plus ils sont chauds !

Il ressort de leur étude que plus les dinosaures étaient imposants, plus leur température était élevée. La raison ? Le rapport entre la surface de contact avec l'extérieur et le volume de leur corps diminuait, ce qui leur permettait de mieux « stocker » la chaleur. Un phénomène qui prenait de l'ampleur dès lors que le poids d'un dinosaure dépassait les 600 kilogrammes. Ainsi, Jamie Gillooly et ses collègues de l'université de Gainesville ont établi que les espèces les plus petites avaient une température d'environ 25 degrés Celsius, donc sensiblement proche de celle de leur environnement, tandis que celle du corps du Brontosaure de 13 tonnes atteignait les 41 degrés Celsius !

Pour aller plus loin, les chercheurs ont pris comme sujet d'étude le Sauroposeidon proteles, un mastodonte de 60 tonnes, et constaté que sa température devait avoisiner les 47,7 degrés Celsius, soit la valeur limite pour la plupart des animaux. Ce résultat leur permet de suggérer que la température est peut-être l'un des facteurs ayant empêché les dinosaures de devenir encore plus imposants.

Autre point intéressant qui ressort de cette étude : le corps des jeunes Brontosaures présentait une température de 20 degrés inférieure à celle de leurs aînés. Alors que les cadets cherchaient le soleil comme les lézards, les adultes avaient peut-être à prendre régulièrement des bains pour se refroidir !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi